Déces du lieutenant Ibrahim Nama Dembélé: Sa famille dénonce son enterrement en catimini

L e Dimanche 7 Aout 2016, un convoi de ravitaillement des FAMAs a fait l’objet d’une attaque terroriste entre Ténenkou et Diafarabé. Les combats se sont poursuivis dans la matinée du lundi 8 Aout 2016. Même si le bilan n’est pas encore définitif, les FAMAs déplorent la mort du lieutenant Ibrahim Nama Dembélé, âgé de 31 ans. Aujourd’hui, la famille du défunt, regrette que le lieutenant Ibrahim Nama Dembélé ait été enterré en catimini. S’y ajoute l’absence de soutient psychologique. Notre interlocuteur explique qu’après l’attaque entre Ténenkou et Diafarabé, la famille du défunt a remué ciel et terre auprès de l’Etat Major pour obtenir les nouvelles du lieutenant Ibrahim Nama Dembélé. Il dira que c’est seulement le mardi 9 août vers 16 h 30 que les promotionnaires du défunt ont confirmé qu’il avait déjà été enterré. L’autre situation aberrante, selon la famille du défunt est le manque total de soutient moral et psychologique. Avant de préciser que c’est seulement le mercredi 10 août 2016 que des hommes en uniforme sont venus avec 1 sac de riz plus 100 000 FCFA pour sa femme. Rappelons que ce brave soldat a laissé derrière lui une veuve et un enfant de 2 ans.

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here