Embuscade de Ténenkou : 5 militaires morts par noyade

« Le dimanche 7 août 2016, un convoi de ravitaillement a fait l’objet d’une attaque entre Ténenkou et Diafarabé. Nous avions déclaré portés disparus cinq soldats des FAMA. Aujourd’hui, nous avons la certitude. Les corps sans vie de nos camarades précédemment déclarés portés disparus ont été repêchés par les populations de Ténenkou et d’autres localités dans les eaux du fleuve Niger, notamment à Ténenkou, Dia et Tologo ». Le ministère de la Défense et des Anciens Combattants a donné cette précision hier par la voix de son porte-parole, le colonel Abdoulaye Sidibé.
Le haut gradé s’exprimait lors d’une conférence de presse tenue dans les locaux de la Direction de l’information et des relations publiques (DIRPA) de l’Armée. Fait nouveau : le colonel Abdoulaye Sidibé a révélé l’identité des soldats ayant perdu la vie au cours de cette attaque terroriste. Sont donc tombés au champ d’honneur, le lieutenant Ibrahim Naman Dembélé, le 2ème cavalier Alfousseyni M. Maïga, les soldats Bocari Traoré, Mahamane Cissé et Lassine Hissourou.
Tous sont morts par noyade, a précisé le porte-parole de l’Armée qui a ajouté qu’il est fort possible que l’attaque ait été menée par le groupe terroriste Ançardine du Centre.
Les corps de l’officier Dembélé et du soldat 2ème cavalier ont été repêchés dans le secteur de Dia tandis que les autres ont été retrouvés entre Ténenkou et Tologo. Tous reposent à Pinga, à environ 5 km de Ténenkou où les cérémonies funèbres ont été organisées sur place par les populations.
A. DIARRA

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here