7eme numéro de ”rendez-vous avec Koulouba” : ” Le Président IBK a promis et l’Armée malienne sera dotée de moyens”

76

Opération de déguerpissement de la Gouverneure Ami Kane, le Sommet Afrique-France, les Forces Armées Maliennes, emploi, la visite du Président IBK à Paris, etc. tels étaient, entre autres, les sujets abordées au cours du 7ème numéro de ”Rendez-vous avec Koulouba”. Une rencontre mensuelle entre le Directeur de la Communication de la Présidence de la République, M. Racine Thiam et les journalistes. C’était le mardi dernier dans la salle de conférence de la Maison de la presse. Aux dires de M. Thiam, le Président IBK a promis et l’Armée malienne sera dotée de moyens adéquats pour la défense de l’intégrité territoriale.

La tradition a été une fois encore respectée par le Directeur de la Communication de la Présidence de la République, M. Racine Thiam. En effet, M. Racine Thiam a animé une conférence de presse le mardi 09 août 2016 à la Maison de la presse. C’était dans le cadre du 7ème numéro de rendez-vous avec Koulouba qui a pour objectifs d’informer les medias sur le bilan des activités du mois du Président de la République, M. Ibrahim Boubacar Keita et de donner le point de vue de la présidence sur les questions d’actualités.

Aux dires du conférencier, M. Racine Thiam, malgré les difficultés auxquelles notre pays est confronté, il y a beaucoup de bonnes choses qui ont été faites dans plusieurs domaines. Parmi les secteurs les plus concernés, il a cité les avancées notoires enregistrées dans le domaine de l’agriculture, l’économie, le statut des fonctionnaires, les forces de défense et de sécurités etc. Soucieux des préoccupations de la population et déterminer à les soulager, le Président de la République est entrain de se battre dans tous les domaines pour le bien-être de la population.

Aujourd’hui, force est de reconnaitre que les promesses de campagne du Président de la République sont en train d’être traduites en réalité sur le terrain par les femmes et les hommes dévoués à la cause. Pour preuve, a-t-il souligné, l’octroi des 15% du budget national à l’agriculture ; les notifications du FMI de la Banque mondiale sur la bonne marche de l’économie ne reste personne indifférent.

A ceux-ci s’ajoutent l’amélioration des conditions de vie et d’équipement des FAMAs (Forces Armées Maliennes). Le conférencier a cité comme exemple la Loi d’Orientation et de Programmation Militaire (LOPM) qui permettra d’injecter plusieurs milliards de nos francs. ”Le Président de la République a promis, les FAMAs seront dotées de matériels les plus modernes et sophistiqués dans les mois à venir. Et cela est en train de se traduire sur le terrain. Concernant les questions techniques, M. Racine Thiam dira que seul le Ministre de la Défense et des Anciens Combattants est habilité à se prononcer là-dessus.

Au cours de cette conférence de presse, M. Thiam a levé toute équivoque par rapport à la tenue du Sommet Afrique-France. ”Le Sommet aura bel et bien lieu à Bamako les 13 et 14 janvier prochains. Et les efforts déployés par le gouvernement malien pour la réussite de ce sommet est beaucoup apprécié par la Commission de Supervision de la France”.

Aux dires du conférencier, il y a eu une incompréhension autour des Autorités Intérimaires sinon ça fait partie du processus d’Alger qui a abouti à la signature de l’Accord pour la paix et la réconciliation nationale.

Par rapport aux déguerpissements, M. Thiam a éclairé la lanterne des journalistes sur la question. Selon lui, le déguerpissement n’est pas fait pour le sommet France -Afrique mais pour rendre Bamako, capitale du Mali, plus propre. C’est d’ailleurs aussi l’un des engagements du Président de la République, M. Ibrahim Boubacar Kéïta. Le gouvernement du Mali, le gouvernorat ainsi la mairie du district ont des projets pour la ville de Bamako afin que la capitale puise être l’une des plus modernes et propres pour toujours.

Il a par ailleurs rassuré la population de Sikasso particulièrement les jeunes que le président leur répondra à travers les actes concrets sur le terrain et comme ce fut le cas partout où il est passé. Avant d’assurer les populations de Kayes, Koulikoro et Mopti que les tournées du Président IBK tant attendues dans ces différentes régions auront lieu dans un futur immédiat. Aujourd’hui, sur les 200.000 emplois promis aux Maliens, le gouvernement IBK avait créé 121.000 emplois à la date du 30 juin 2016. Sur sa visite à Paris après les attaques de Nampala, M. Thiam a fait savoir qu’il était question de la paix, de la sécurité et du développement du Mali.

Youssouf Sangaré

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here