Activités quotidiennes du ministre de l’agriculture: Réaliser les promesses du chef de l’Etat, IBK

Le ministre de l’Agriculture ne cesse de multiplier les contacts, les suivis et les réalisations des promesses du président de la République sur le terrain. Les différentes tournées du ministre Kassoum Denon dans les zones de productions agricoles sont édifiantes.
Le président de la République, Ibrahim Boubacar Keita, dans son projet de campagne présidentielle en 2013, avait promis de révolutionner le monde agricole dès son accession du pouvoir et faire de l’agriculture une priorité des priorités de son quinquennat.
Depuis deux ans et demi, c’est chose faite. En plus des subventions des intrants agricoles à hauteur de 15% du budget national, une véritable guerre d’équipements des paysans en matériels, aménagements des superficies et constructions des barrages, a été engagée par le chef de l’Etat.
Sur les 100 000 hectares d’aménagements que le président de la République avait promis, d’énormes réalisations ont été faites.
Il est à souligner qu’il y a eu la construction de 56 petits barrages pour aménager 2 700 hectares dans toutes les régions, et même dans le delta intérieur, dans le cadre du Programme d’Irrigation de Proximité.
Ensuite, 360 hectares, déjà aménagés à l'office du Niger, et remis à la disposition des producteurs.
A en croire le ministre de l’Agriculture, environ 3000 hectares sont à l’Office du Niger dans le cadre de l’UEMOA et dans le cadre du Programme d’Accroissement de la Productivité Agricole au Mali (PAPAM).
A l’office riz Ségou, ajoute le ministre, il y a 1 271 hectares nouveaux et qui vont s’ajouter aux aménagements pour cette année (les travaux sont à 89% de réalisations), il y a, plus de 40 000 ha, un peu moins de 50 000 ha aménagés l’année dernière, et pour cette année est de 40 000 ha.
S’agissant des moyens financiers, le ministre dira qu’environ 52 millions d’euros (environ 30 Milliards) vont permettre de concrétiser l’irrigation de proximité.
En plus, de ces efforts fournis par le chef de l’Etat, il faut ajouter l’augmentation du quota d’achat des engrais jusqu’à 10 milliards de FCFA, sur instruction du Président de la République. « Une première tranche de 5 milliards de FCFA déjà engagée et, l’engrais aujourd’hui mis en place », a informé le ministre Denon.
A cela s’ajoute la remise symbolique de 550 unités (motos) de marque Sanili, pour la collecte des informations sur le terrain au directeur régional de l’Agriculture de Sikasso, Felix Togo.
Enfin, dira le ministre, le coton est à 112 % de réalisation et 698 000 hectares sont déjà ensemencés. Un record, selon lui, grâce aux 15% du budget de l’Etat alloués à l’Agriculture.

Amara Bathily

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here