Pr Assétou Founé Samaké Mignan, au lancement du ‘’Recueil de Primitives des fonctions usuelles et particulières’’ : « Nous ne pouvons affirmer notre présence en ce monde, qu’à travers la force intellectuelle »

Sous la présidence du ministre de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique, Pr Assétou Founé Samaké Mignan, la Maison d’édition La Sahélienne et l’auteur Oumar Bouaré ont procédé au lancement du ‘’Recueil de Primitives des fonctions usuelles et particulières’’, le 13 août 2016 au Centre Djoliba. Inspiré et réalisé dans le souci de la réussite de sa fille au lycée, ce Recueil a fait ses preuves ; l’objectif atteint avec brio, le Professeur Oumar Bouaré a décidé de mettre ses formules ‘’magiques’’ de mathématiques à la disposition des élèves et étudiants maliens, en classe de terminale scientifique, et les 1ère, 2ème et 3ème années d'Economie, de Gestion, de Physique et de Mathématiques à l'Université. Venus nombreux, le monde des Sciences exactes et expérimentales ont apprécié la démarche du Professeur digne d’une hauteur patriotique.

« Ce recueil de calcul de primitives a été fait pour ma fille Assanatou Gaëlle BOUARE lorsqu'elle était au Lycée Louis le Grand et en classes préparatoires aux écoles de commerce à Intégrale à Paris. Il lui a permis d'être admissible à tous les concours des Ecoles de Commerce de France auxquels elle s'est présentée et d'entrer à l'ESSEC de Cergy Pontoise (Paris) », a témoigné le Professeur Oumar BOUARE.

Le Recueil couvre le programme de la série Sciences du lycée (primitives des fonctions usuelles), celui de LMD (Licence, Maîtrise et Doctorat, 1ère et 2ème années) de Mathématiques ou de son ancienne formulation, le DEUG (Diplôme d'Études Universitaires Générales), ainsi que celui des classes préparatoires aux écoles de commerce et d'Ingénieurs (primitives des fonctions usuelles et particulières).

« Un lycéen de la série S, un étudiant en Mathématiques de LMD (DEUG) ou le préparationnaire des Ecoles de Commerce ou d'Ingénieurs qui se réveille d'un sommeil profond doit être en mesure de se rappeler la primitive d'une fonction usuelle ou particulière et pouvoir reproduire immédiatement la démonstration de cette primitive », recommande le Pr Oumar Bouaré. Raison pour laquelle, les démonstrations ont été volontairement très détaillées pour que le lecteur ne perde pas de temps dans la compréhension du calcul des intégrales, souligne-t-il.

Les Mathématiques ont leur importance dans la gestion des affaires, la conduite d’une administration, d’un Etat, à en croire le Mathématicien Oumar Bouaré : « l’avantage des Mathématiques, c’est d’abord le raisonnement, qui est capital. Quelqu’un qui ne sait pas raisonner ne sait pas ce qu’il est en train de faire, et son travail devient un travail de tâtonnement. Mais si tu travailles sur la base des formes logiques du raisonnement, en général tu sais où tu vas, où tu vas arriver, et tu as les outils pour reconnaitre ce que tu es allé chercher. Les Mathématiques nous donnent cette base là et évitent beaucoup de situation dans la gestion des affaires », assène le Professeur.

Le ministre de l’Enseignement supérieur et de la Recherche Scientifique, le Pr Assétou Founé Samaké Mignan, soutiendra que nous sommes parvenus à cette évidence qu’on ne pourra jamais construire et consolider ce pays, sans le savoir, la connaissance. Et cela n’est possible que lorsque nous ne clochardisons pas les enseignants et les chercheurs. « J’ai tenu à être là, non seulement pour soutenir tous ceux qui ont contribué à la réalisation de ce Manuel, mais aussi pour dire que nous soutiendrons tous ceux qui emprunteront le même chemin. Parce que, nous ne pouvons affirmer notre présence dans ce monde, et en ce monde, qu’à travers la force intellectuelle », a déclaré le ministre de l’Enseignement supérieur et de la Recherche Scientifique, le Pr Assétou Founé Samaké Mignan.

B. Daou

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here