Changement climatique: Une véritable menace pour la sécurité alimentaire au Mali

54

L’Hôtel Salam de Bamako a servi de cadre le vendredi 12 août 2016 au lancement officiel de l’appel à projet du nouveau programme du Reso Climat Mali intitulé « Programme d’Initiatives Locales d’Adaptation Durable aux Changements Climatiques ». Ce nouveau programme du Reso-Climat Mali d’une durée de 42 mois, financé par l’Ambassade de Suède au Mali à hauteur de 4 milliards de FCFA, a pour objectif de contribuer à l’amélioration des conditions de vie des populations rurales. La cérémonie de lancement était présidée par le représentant du Ministre de l’Environnement, de l’Assainissement et du Développement durable, Markatié Daou, chargé de mission dudit département, en présence du président du Reso Climat Mali, Ibrahima Togola, du chef de Coopération de l’Ambassade de Suède au Mali, Asa Palmgren et d’autres personnalités. Il ressort des différentes allocutions que le changement climatique est une véritable menace pour la sécurité alimentaire au Mali.

Le président du Reso Climat Mali, Ibrahima Togola a apprécié l’appui de l’Ambassade de Suède au Mali qui permettra de donner l’espoir d’existence à beaucoup de communautés affaiblis par les effets des changements climatiques. Avant d’ajouter que l’enveloppe financière du programme avoisine 4 milliards de FCFA.

A l’en croire la première phase du programme qui comporte plusieurs projets a une enveloppe de 100 millions de FCFA. « Aujourd’hui nous allons procéder à l’appel à proposition pour la sélection d’une dizaine de projet. Un autre appel, plus tard portera sur la sélection d’une autre dizaine de projet. Ces projets seront exécutés dans les domaines de l’agriculture, de l’eau, de la foresterie, des énergies renouvelables, d’élevage, de pèche et de la gestion des risques et catastrophes », a-t-il dit. Quant au chef de Coopération de l’Ambassade de Suède au Mali, Asa Palmgren, le financement de ce programme est innovant car permettra de renforcer les capacités des membres du Reso Climat Mali. En outre, elle a beaucoup insisté sur la transparence dans l’exécution du programme.

Pour sa part, le représentant du Ministre de l’Environnement, de l’Assainissement et du Développement durable, Markatié Daou, chargé de mission dudit département a fait savoir que le changement climatique est l’un des plus grands défis du 21ème siècle. A l’en croire, au Mali, le changement climatique est une menace pour la sécurité alimentaire et pour le développement économique et social. « Ce programme dont nous lançons ce matin les appels à projet a une durée de 42 mois vise à soutenir les politiques publiques du Mali en matière d’amélioration des conditions de vie des populations notamment celles du milieu rural qui dépendent grandement des ressources naturelles. J’ose espérer que les futurs projets mettront un accent particulier sur les femmes, actrices incontournables pour la sécurité alimentaire et le bien- être de la famille », a conclu

Markatié Daou.
Aguibou Sogodogo

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here