Litige entre le C.E de la FEMAFOOT et le collectif des clubs et ligues majoritaires de la FEMAFOOT: A quoi joue le TAS ?

Pour contester les différentes suspensions prononcées contre certains membres du Collectif des clubs et ligues majoritaires par le comité exécutif de la fédération lors de son assemblée générale extraordinaire du 31 octobre 2015, les responsables du collectif ont saisi le Tribunal administratif de Sport(TAS) le 2 juin 2016. Le verdict qui était initialement attendu trois semaines plus tard avait été reporté au 12 août 2016.
Et à la grande surprise (même si pour certains observateurs avertis, cela n’était pas une surprise), le tribunal vient à nouveau de reporter le verdict jusqu’au 16 septembre 2016. La question que tout le monde se pose pourquoi autant de report de la part du TAS. En tout cas il est temps que le tribunal se prononce définitivement pour départager les deux protagonistes pour sortir le football malien de cette guéguerre sans fin.
Pourtant tous les contentieux même les cas les plus récents de tous les autres pays introduits après le Mali, ont été vidés. Ce énième report du verdict donne raison à ceux qui pensent que le TAS n’est ni moins ni plus qu’un instrument mafieux au service d’une certaine élite nichée au sein de l’instance suprême du football mondial. Du coup le temps vient de donner raison à l’ancien président de la fédération malienne de football, Feu Hammadoun Kolado Cissé qui avait mis en garde tous les responsables sportifs pendant et après son mandat de saisir ce tribunal.
Rappelons que le TAS se prononcer sur les suspensions prononcées par le comité exécutif sont conformes aux statuts de la fédération et pire sur la légalité de cedit comité exécutif.

Moisé

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here