Lutte contre la désertification: La fondation Mali vert met 300 000 plants à la disposition du ministère de l’environnement

Afin de lutter contre la désertification et les effets nocifs du changement, la fondation Mali vert a mis à la disposition du ministère de l’Environnement, de l’Assainissement et du Développement Durable 300 000 plants. C’était le samedi 13 Aout 2016 dans la forêt classée de Tienfala sous la houlette du président de l’Assemblée Nationale du Mali Issaka Sidibé avec à ses côtés, Mme Keita Aida M’Bow ministre de l’Environnement, de l’Assainissement et du Développement Durable, de Mamadou Satigui Diakité président du Haut conseil des Collectivités et parrain de l’événement ainsi que le président de la Fondation Mali vert Cheickna Kagnassy.

« L’activité du jour s’inscrit dans le cadre de la campagne nationale de reboisement, elle est une réponse citoyenne d’un digne fils de la région de Koulikoro à l’appel lancé il y a une semaine par les plus hautes autorités du Mali », a souligné Mme Keita Aida M’Bow ministre de l’Environnement, de l’Assainissement et du Développement Durable. Elle ajoutera que l’opération de reboisement de la Fondation Mali vert n’est pas une première. « L’année dernière à Banamba cette fondation plantait 100 000 plants de différentes espèces », rappelle-t-elle. Avant de préciser : « les 300 000 plants qui sont mis à notre disposition sont composés de Baobab, de tamariniers, d’acacia-Sénegal, de Nimes, de Moringas ; ces espèces dont le choix répond aux exigences du sol seront plantés suivant les normes garantissant leur survie ».

Elle a convié les autres operateurs économiques du Mali à emboiter le pas à Cheickna Kagnassy et à sa fondation afin de participer activement au reverdissement du Mali tout en jugulant les effets du changement climatique. Le secrétaire général de la Fondation Mali vert Bouy Kagnassy a signalé que la fondation Mali vert est une jeune organisation qui a pour ambition d’apporter sa contribution à l’édifice national en engageant une implacable lutte contre la déforestation. Quant au parrain de la journée de reboisement Mamadou Satigui Diakité, non moins président du haut conseil des collectivités du Mali, il a salué l’initiative de la Fondation Mali vert qui selon lui traduit l’engagement des particuliers dans le combat gouvernemental contre la désertification.

Le président de la fondation Mali vert Cheickna Kagnassy, les ministres présents, le président de l’Assemblée Nationale ainsi que tous les amis de l’environnement ont tous plantés des arbres afin de redonner à la forêt classée de Tienfala son lustre d’antan au grand bonheur de tous.
Au total, c’est 400 plants qui seront plantés sur une superficie clôturée d’un hectare. Cet hectare à reboiser par la fondation s’ajoute aux 10 autres hectares sur lesquels nous avons commencé dans le cadre de la 22é édition de la campagne nationale de reboisement.

Moussa Samba Diallo

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here