Pont de Kayo : Un ouf de soulagement pour les habitants

Les travaux avancent à hauteur de souhaits, et les visiteurs du jour étaient égayés par la dynamique salutaire et patriotique qui animait les travailleurs.

De retour de la cérémonie de sortie de la 37ième promotion de l’EMIA, le Président de la République Ibrahim Boubacar Keïta a effectué une visite sur le chantier du pont de Kayo.

Accompagné pour la circonstance par Madame la Ministre de l’Equipement, des transports et du désenclavement, Mme Traoré Seynabou Diop, le Chef de l’exécutif régional de Koulikoro, les élus locaux, les partenaires stratégiques et beaucoup d’autres anonymes, IBK a eu droit à une minutieuse visite guidée, et aussi à des explications du chef de tutelle sur l’état d’avancement des travaux.

Le président IBK n’a pas manqué de saluer l’engouement autour de ce projet d’intérêt national et aussi, d’encourager les travailleurs sur le terrain. Il a aussi félicité Mme Diop Seynabou Traoré et l’ensemble des services techniques et a instruit chacun la nécessité de maintenir le cap.

26,20% d’exécution pour un délai consommé de 30%.

S’étendant sur une période de deux ans, notons que les travaux de construction du pont de KAYO et de ses voies d’accès s’inscrivent dans le cadre du Programme d’Aménagement d’Infrastructures Routières Structurantes (PAIRS). Cette construction architecturale constitue le premier maillon de contournement général de Bamako et du développement des villes périphériques.

Le montant total des travaux est estimé à trente-six milliards neuf cent soixante-dix-sept millions (36 977 000 000) FCFA, avec un financement de 91,60% sur le budget national au titre des exercices 2016-2017-2018.La durée des travaux est de vingt-quatre (24) mois.

L’état global d’avancement est de 26,20% pour un délai consommé de 30,00%. Le Chef de l’Etat, tout satisfait de l’état d’avancement des travaux, a quitté le chantier qui suit sérieusement son cours. Il faut comprendre que ce chantier serait un grand ouf de soulagement pour les usagers de la route Bamako-Ségou.

Sinaly M Daou

 Source : L’OBSERVATOIRE


Maliweb

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here