Karim Keita et la gestion du pouvoir : Le fis du président en abuse-t-il ?

L’élection du jeune homme, Karim Kéïta, comme député à l’Assemblée nationale a suscité et continue de susciter de nombreux commentaires. Surtout, lorsqu’il a été choisi par ses pairs de s’occuper de la fameuse commission de défense de l’hémicycle de Bagadadji. Il a été jugé, critiqué d’être en train de gérer des centaines de milliards de nos francs.

Pourtant, il n’en est rien de tout ceci. Le jeune homme, très ambitieux pour sa patrie, entend avec les autres membres de cette commission permettre à notre grande muette d’être au diapason des nouvelles armées modernes d’Afrique et du monde. Cela, en interpellant les plus hautes autorités et en faisant des propositions concrètes pour l’acquisition de matériels adéquats adaptés à nos besoins de sécurité et de formation de nos hommes en uniforme.

A travers ce rôle, il a été traité de tous les noms d’oiseaux. Alors qu’en réalité, il ne décide de rien et ne gère absolument rien. Intelligent et dévoué pour la cause du Mali, peut-être c’est ce qui fait de lui un homme à abattre ou tout simplement parce qu’il est  un fils de président qui aime sa patrie et entend contribuer à son rayonnement. Réfléchissons donc avant de jeter l’opprobre sur de paisibles citoyens.

Ousmane COULIBALY


Maliweb

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here