Liberté d’expression au Mali : Ras Bath devant le Procureur du tribunal de la commune IV ce matin

Depuis le lundi 15 août 2016, dans la soirée, Mohamed Youssouf Bathily dit Ras Bath est arrêté par la gendarmerie nationale du Camp I du district de Bamako. Des sources proches au niveau de ce camp précisent que le célèbre animateur malien, Ras Bath est arrêté pour « outrage public et injure ». Ainsi, il passera ce mercredi 17 août 2016 devant le Procureur de la République près du tribunal de grande instance de la commune IV du district de Bamako.

« Au moment où je publie ces notes, je devrais être en route pour la Radio MALIBA FM, mais malheureusement, je suis en route pour le CAMP 1.
Des militaires sont venus me chercher pour m´y conduire, en dehors des horaires administratifs. Il est plus de 20 heures à Bamako. Votre émission CARTES SUR TABLE, prévu pour 21 heures, n´aura pas lieu ce soir ou aura lieu avec du retard, ou encore n´aura plus jamais lieu. Les heures qui vont suivre, nous édifierons. Pour un Mali meilleur, aucun sacrifice ne peut être de trop ! Vive le Mali », c’est le message qu’on pouvait lire sur la page Facebook de Mohamed Youssouf Bathily dit Ras Bath, interpellé par les forces de l’ordre le lundi 15 août 2016 dans la soirée aux environs de 19h 50mn. Et pour avoir plus d’information sur cette arrestation, nous nous sommes rendus, le mardi 16 aout 2016, aux environs de 17 heures au Camp I de Bamako où Ras Bath est détenu. Arrivé devant la grande porte du camp, on s’est adressé aux gardes en faction. Nous déclinons notre identité et les raisons de notre présence. Apparemment gentil, l’un des gardes nous indique le service d’investigation judiciaire (SIJ), situé à quelques mètres de la grande porte où nous pourrions avoir les informations concernant l’arrestation de notre confrère Ras Bath. Arrivé au niveau de ce service, on constate un petit attroupement. Il y avait des parents, des amis, des fans dont des « rasta » et le jeune avocat, Me Abdourahamane Touré de l’animateur Ras Bath. Il y a avait également quelques journalistes, des responsables de la Radio ‘’Maliba FM’’ où Ras Bath travaille. Au niveau du Service d’investigation judiciaire (SIJ), nous comprenions davantage que « l’armée est la grande muette » car les responsables nous ont gentiment dit qu’ils ne sont pas autorisés à parler à la presse. Et pourtant, nous voulions impérativement trouvé des réponses à nos interrogations. Surtout le chef d’inculpation de l’arrestation de Mohamed Youssouf Bathily dit Ras Bath et savoir s’il allait encore passer la nuit. Alors, nous prenons, donc, notre mal en patience et restons à l’affût de l’information. Dans les coulisses et de sources sûres, nous apprenons que Mohamed Youssouf Bathily dit Ras Bath est arrêté pour « outrage public et injure ». Il nous a été également dit qu’il allait passer la nuit. Et notre source d’ajouter qu’il sera présenté, le mercredi 17 août 2016, c’est-à-dire aujourd’hui, au Procureur de la République près du tribunal de grande instance de la commune IV du district de Bamako. Ainsi donc les fans du détenu présents et qui espéraient une éventuelle libération finirent par avoir la certitude que leur idole ne dormira pas encore, une fois de plus, chez lui. La nouvelle mettra les inconditionnels du « rasta » dans tous leurs états. Automatiquement, dans la cour, des voix s’élevèrent pour un appel à la révolte. « Il faut qu’on organise la résistance afin qu’il soit tout de suite libérer. Il faut faire sortir la population », déclare un inconditionnel, visiblement choqué par la nouvelle. Pour faire baisser la tension, les responsables de la radio « Maliba FM » où travaille Ras Bath vont appeler au calme. Une émission sur « l’affaire » était en cours de préparation au niveau de la radio. « Ras Bath va passer la nuit ici. Demain (ndlr, ce mercredi) il passera devant le Procureur de la République du tribunal de la commune IV du district de Bamako. Les charges retenues contre lui sont légères. Du retard a été pris dans l’audition ce qui fait que la procédure a un peu duré. Certains disent qu’il a insulté à la radio, mais Ras Bath n’insulte pas. Il a toujours la preuve de ce qu’il dit. Il y a une volonté manifeste de la part des autorités de fermer la radio », indique Makan Konaté, journaliste-animateur à la radio Maliba FM.

Pour rappel, c’est vers 19h 50 du lundi 15 août 2016, que les éléments du Camp I se sont présentés au domicile de Ras Bath, sis au quartier Lafiabougou de Bamako en lui notifiant un mandat. Et l’animateur Ras Bath a demandé s’il peut amener son véhicule au Camp I. Chose que les éléments du Camp I acceptèrent. Il conduisit alors son véhicule de Marque Toyota Corala Immatriculé AS 4850 MD jusqu’au Camp I. Sa femme n’a pas été arrêtée comme laissait croire d’autres sources. Ce matin à 10 heures, Ras Bath sera devant le procureur de la république près du tribunal de grande instance de la commune IV du district de Bamako où il sera, certainement, situé sur son sort.

Aguibou Sogodogo

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here