Racine Thiam : «Le Mali est en train d’honorer ses engagements pour que le Sommet Afrique-France se tienne en janvier»

Pour le 7ème numéro de «Rendez-vous avec Koulouba», les questions des journalistes ont porté, entre autres, sur l’attaque de Nampala, l’opération de déguerpissement des voies publiques, le Sommet Afrique-France. Le Directeur de la communication et des relations publiques de la Présidence de la République du Mali, Racine Thiam, a donné son avis sur ces différentes questions. C’était le mardi 9 août 2016 à la Maison de la presse.

 Concernant l’attaque de Nampala, Racine Thiam a souligné que «nous devons saluer le courage de nos Forces armées et de sécurité». Selon lui, après cette attaque, le camp de Nampala est devenu une plateforme avancée de l’armée. «L’armée mérite le respect parce que ce sont des jeunes qui meurent en défendant l’intégrité territoriale du Mali. Ce que nous devons faire, c’est de continuer à remercier l’armée qui se bat dans des conditions difficiles contre un ennemi difficile à combattre. Il est important que nous cessions de dévaloriser notre armée», a déclaré le Directeur de la communication et des relations publiques de la Présidence de la République.

En ce qui concerne l’opération de déguerpissement des voies publiques de Bamako, Racine Thiam a indiqué que ce n’est pas une raison pour un événement précis, mais du bon sens. Selon lui, pour des raisons de sécurité, d’hygiène, d’économie, il est normal que «nous ayons une capitale qui réponde aux normes des capitales modernes en Afrique». «C’est une opération d’assainissement de la ville pour permettre à Bamako de montrer un autre visage», a-t-il dit.

Quant à la question relative à l’impossibilité de tenir le Sommet Afrique-France à Bamako, Racine Thiam rassure : «Le Sommet aura lieu à Bamako. Toutes les dispositions sont prises pour qu’il ait lieu. Le gouvernement a fait un travail dans un délai court pour que ce Sommet se passe dans de bonnes conditions. Les partenaires, qui ont fait beaucoup de missions à Bamako, ont été satisfaits. Le Mali est en train d’honorer ses engagements pour que le Sommet se tienne en janvier prochain».

 Diango COULIBALY

 


Maliweb

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here