Tournoi international de basket-ball «3 contre 3» : L’Amicale des anciennes basketteuses du Bénin rend un hommage mérité à Salamatou Maïga

Organisée du 13 au 14 août 2016 au stade de l’Amitié Mathieu Kérékou de Cotonou (Bénin), la première édition dit tournoi international de basket-ball «3 contre 3» (3×3) (juniors) a pris fin par le double sacre du Mali chez les filles et les garçons. C’est  aux dépens du Nigéria que notre pays a remporté ces trophées dédiés à la regrettée Salamatou Maïga.

Cinq pays (le Mali, le Nigéria, le Niger, le Bénin et le Togo) ont pris part à ce tournoi chez les moins de 18 ans. Chez les filles, le classement dans l’ordre donne le Mali, le Nigeria, le Niger, le Bénin et le Togo.

C’est le même classement chez les garçons où le Mali a également occupé la plus haute marche du podium devant respectivement (dans l’ordre) le Nigeria, le Niger, le Bénin et le Togo.

Dans un communiqué, le ministre des Sports, Housseini Amion Guindo dit Poulô, a adressé (au nom du gouvernement) ses chaleureuses félicitations aux deux Equipes nationales qui ont remporté le trophée de ce premier tournoi 3/3 dédié à notre regrettée «Tantie Bébé».

Le ministre des Sports a également félicité l’encadrement technique ainsi que la Fédération Malienne de basket-ball (FMBB) pour ces deux brillantes victoires.

Le Ministre Housseini Amion Guindo n’a pas manqué de saluer cette «belle initiative» qui rend un hommage mérité à Mme Salamatou Maïga, une icône du basketball malien, africain voire mondial arrachée à notre affection le 23 décembre 2014.

Il faut rappeler que ce tournoi est une initiative  de l’Amicale des anciennes basketteuses du Bénin (2A2b) en collaboration avec la Fédération béninoise de basket-ball et le soutien de Fiba-Afrique présidée par notre compatriote Hamane Niang.

Elle visait à booster la pratique du basket à 3, l’incitation des jeunes à sa pratique (Inculquer aux jeunes la culture du basket-ball. Ndlr). C’est Le ministre béninois des Sports, M. Oswald Homéky, qui avait donné le coup d’envoi de cette première édition le samedi 13 août 2016.

Et il n’a pas manqué de faire observer à l’assistance une minute de silence à la mémoire de l’icône africaine de la balle au panier, Mme Salamatou Maïga dite «Bébé» ou «Tantie Bébé».

«Vous pouvez être fières de votre sœur et de votre mère» a reconnu le ministre Oswald Homéky s’adressant à Adizatou Maïga et Kady Sissoko, respectivement sœur et fille de la regrettée Salamatou Maïga.

«C’est une bonne initiative qui renforce la capacité individuelle des joueurs, la mobilité, le dribble… Le 3 contre 3 sera aux Jeux Olympiques de 2020. Une telle compétition sert à préparer les jeunes» a dit Alex Abdul Paraiso, président de la Fédération béninoise de basket-ball.

Membre du Bureau central de FIBA-Afrique et aussi de la FIBA, joueuse du Djoliba AC et ancienne internationale Malienne de 1960 à 1980, Mme Salamatou Maïga s’est éteinte le mardi 23 décembre 2014 à Paris (France) à 62 ans.

Chargée de Mission, puis Conseiller technique chargée des infrastructures (jusqu’à son décès) au ministère des sports, Salamatou a été Secrétaire général de la Fédération malienne de basketball (FMBB) de 1999 à 2014. Elle a également occupé des responsabilités au CNOSM, notamment Trésorière générale.

Après l’Amicale des anciennes basketteuses du Bénin (2A2b), il serait légitime que la nation malienne immortalise Salamatou Maïga (Officier de l’Ordre national à titre posthume) par non seulement un tournoi prestigieux, mais aussi et surtout en donnant son nom au Palais des Sports de l’ACI 2000 !

A notre avis, c’est le meilleur hommage que le Mali peut rendre à celle qui, en tant que joueuse et manager, a dédié toute sa vie au développement du sport, notamment du basket au Mali et en Afrique !

Moussa Bolly


Maliweb

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here