Coupe Sommet Afrique-France : Le comite national d’organisation donne le ton

En janvier, le Mali abritera le 27è Sommet Afrique-France (SAF). Pour susciter un engouement populaire autour de ce grand événement et faire des valeurs du sport l’un des vecteurs de la réconciliation et du renouveau pour la restauration, la stabilisation et de la paix dans notre pays et de la consolidation des liens de fraternité et de solidarité qui lient le Mali à l’Afrique et à la France, le comité national d’organisation du Sommet Afrique-France 2017, a décidé d’organiser une compétition baptisée coupe SAF 2017.
L’annonce a été faite par la commission d’organisation de la compétition au cours d’une conférence de presse de lancement qui s’est déroulée mardi au siège du sommet à l’immeuble du Contrôle général des services publics à l’ACI 2000. Outre le président de la commission d’organisation, Kidian Diallo, on notait la présence à la rencontre du président du comité national d’organisation du SAF, Abdallah Coulibaly, des représentants du ministère des Sports, Oumar Diarisso, du Comité national olympique et sportif (CNOS), Souleymane Diarra et du sponsor officiel du tournoi, Wati-B, Babouyé Traoré. Le représentant des artistes, le rappeur, Mohamed Soumouno «Milmo» était également présent dans la salle.
La cérémonie de lancement de la coupe se déroulera le dimanche 21 août au stade Mamadou Konaté et sera présidée par la première dame, Mme Keïta Aminata Maïga. «La coupe SAF se déroulera en deux temps. D’abord un tournoi sera organisé dans chacune des six communes de Bamako et un tournoi inter-quartier aura également lieu en France (au stade Salif Keïta de Cergy Pantoise). Les vainqueurs des six communes de Bamako et de France se retrouveront dans la super coupe au mois de novembre», a indiqué Mme Coumba Traoré Peytavin, conseiller du CNOSAF. Les organisateurs envisagent d’inviter certains pays pour «la phase finale». La coupe SAF est ouverte aux équipes de masse, stipule l’article 1er du règlement spécial. Quant au nombre de joueurs licenciés en ligue 1, il est fixé à trois par équipe, précise l’article 6. Les organisateurs veulent utiliser le pouvoir du sport pour promouvoir le dialogue, la solidarité, la compréhension mutuelle entre la communauté malienne et celle des pays engagés au côté du Mali dans la résolution de la crise. Des activités d’information et de sensibilisation des populations seront menées sur la tenue et les enjeux du Sommet Afrique-France. Les artistes Hadja Soumano, Mohamed Soumounou «Milmo», Sidiki Diabaté participeront à la campagne.
L. M. DIABY

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here