Dans le cadre des Objectifs du Développement Durable : Bamako abrite la Conférence régionale de sa mise en œuvre

Le Centre de formation pour le développement  a abrité du mardi au mercredi un séminaire sur le développement    durable. A travers cette rencontre il s’agissait  d’aborder la phase de passage des Objectifs du Millénaire pour le développement au profit des Objectifs du Développement Durable.  Avec les ODD c’est un nouveau concept du développement qui fait son chemin. Pour mieux faire comprendre le sujet    le Recteur de la Faculté des Sciences et de Gestion de l’Université Cheikh Anta Diop de Dakar Birahim Niang a fait le déplacement. La cérémonie d’ouverture a été présidée par le Ministre de l’environnement Keita Aida Mbow .

Le thème de cette rencontre qui est : «  défi et solution   pour la mise en œuvre des Objectifs du Développement Durable » est évocateur.

Cette rencontre faut-il le rappeler regroupe le Mali, le Sénégal, la Mauritanie, le Burkina Faso. Dans son allocution le  Pr Biram Niang dira que cette rencontre s’inscrit dans le cadre d’une meilleure explication des Objectifs du Développement  Durables dans la région Sahel  qui dispose d’un environnement fragile. Pour lui il s’agit de dégager les voies et moyens pour permettre  à cette région d’amorcer son développement à l’horizon 2030.  Selon le Pr Niang  la question du développement  durable a  bien évolué.

Dans son discours, le Ministre de l’environnement Madame Keita Aida Mbow dira que le choix porté sur la capitale malienne est un honneur. Avant de rappeler  que c’est à New York que les Objectifs du Développement  Durable ont pris corps en septembre 2016. Selon Aida Mbow  pour aborder  cette nouvelle vision du développement : « nous pouvons tirer d’ores et déjà  les leçons de la mise en œuvre des Objectifs du Millénaire  Pour le Développement qui proposait au monde en développement des options de lutte contre la pauvreté , la faim , l’inégalité et la gestion durable de l’environnement pour ne citer que cela ». Aussi a-t-elle poursuivi le Mali poursuivra ses efforts pour affiner sa vision stratégique notamment environnementale tout en conciliant  les différentes exigences du développement durable  c’est-à-dire en créant les conditions d’une croissance économique forte  équitablement partagée et la préservation de l’environnement.  Ce défi nous le porterons à la connaissance de la communauté internationale et de l’Afrique a ajouté le Ministre de l’environnement.

Cette rencontre a vu la participation de l’Université de Ségou, de l’IPR de Katibougou, de la Coalition Eau et Assainissement.

Badou S. Koba


Maliweb

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here