Mali : qui a suspendu les réseaux sociaux ?

Suite à une violente manifestation qui s’est soldée par la mort d'au moins une personne et a fait de nombreux blessés, certains réseaux sociaux sont coupés au Mali. Mais que ce soit du côté du secteur des télécoms ou du gouvernement, personne ne veut assumer la responsabilité de la situation.

« Les réseaux sociaux sont coupés partout au Mali, pas chez vous seulement. Cette décision ne vient pas de nous et je ne suis pas autorisé à vous dire d’où ça vient », explique, laconique, un opérateur du service internet Orange Mali joint au téléphone. Dans le pays, Facebook et Twitter sont complètement coupés depuis mercredi 17 août, alors que Viber et WhatsApp connaissent des perturbations.

C’est la première fois que les réseaux sociaux sont suspendus dans le pays. Au niveau du ministère malien de la Communication, le chargé de presse dit que ses services ne sont pour rien dans la situation. Même son de cloche du côté de l’Agence malienne de régulation des télécommunications et des postes (AMRTP).


Africatime

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here