Projet pilote de tenure foncière et forestière: De nombreux défis à relever !

La 1ère session du comité de pilotage du projet pilote de tenure foncière et forestière au bénéfice des communautés locales s’est tenue Jeudi dernier dans la salle de conférence de la Direction Financière et du Matériel du ministère de l’agriculture.
La cérémonie d’ouverture des travaux a été présidée par Monsieur Daouda Diarra, le secrétaire permanent de la loi d’orientation agricole, représentant le Ministre en présence du président de la Coordination Nationale des Organisations Paysannes et le coordinateur du projet.
La phase pilote de ce projet servira essentiellement à réaliser des situations de référence, mettre en place des outils et des organes dont les impacts seront visibles à travers un accompagnement soutenu pour les prochaines années.
Le coordinateur du projet estime que Le démarrage des activités a accusé un retard à cause notamment de la lenteur administrative lors de la contractualisation entre Helvetas Swiss et la CNOP et la lourdeur des modalités de décaissement des ressources financières entre les deux structures.
Le coordinateur a également regretté le fait que la Loi sur le foncier agricole qui constitue la pierre angulaire du projet ne soit pas encore votée par l’Assemblée Nationale. Selon lui, le retrait des innovations en faveur du respect des droits des communautés locales énoncées dans la loi d’orientation agricole, la politique foncière et l’avant projet de loi sur le foncier agricole du projet de loi adopté en conseil de ministres n’arrangent pas les choses.
A noter que dans le secteur forestier, la collaboration des services techniques de l’Etat pour le transfert d’une forêt aux collectivités n’est pas facile, or leur collaboration est indispensable pour valider les résultats produits grâce à l’appui du projet.

Adama DAO

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here