Coupe du Sommet Afrique-France : Le CNOSAF prône la paix et l’amitié franco-africaine

En prélude au  27ème  Sommet  Afrique-France qui se tiendra dans notre pays  du 5 au 14 janvier  2017, le Comité National d’Organisation du  Sommet  Afrique-France (CNOSAF) a procédé, le mardi dernier, au siège du Contrôle Général des Services Publics (CGSP) au lancement du tournoi de football intercommunal  entre  les six communes du District de Bamako. C’était  en présence du  président du CNOSAF Abdoullah Coulibaly, du président de la commission d’organisation Kidian Diallo, du conseiller du CNOSAF  Coumba Traoré,  de Mamadou Keita  président de la commission technique et logistique  du CNOSAF, de Baboye  Traoré représentant du sponsor Wati-B et de l’artiste Mylmo N-Sahel.

Le  choix du Mali pour organiser le sommet Afrique-France est une réelle opportunité pour notre pays de consolider le processus de paix et renforcer davantage les liens d’amitié, de fraternité et de coopération entre les peuples d’Afrique, du Mali et de France. C’est pour matérialiser cette volonté de raffermir la solidarité entre l’Afrique, le Mali et la France qu’un tournoi de football  dénommé « Coupe du Sommet Afrique-France 2017 pour la Paix et l’Amitié Franco-Africaine »  sera organisé au Mali et en France.

A travers leur partenariat, le Comité National Olympique et Sportif (CNOS) et le Comité National d’Organisation du Sommet Afrique-France (CNOSAF) ont décidé de conférer au sport, son rôle historique de moteur de paix, d’amitié, de solidarité et de communion de cœur et d’esprit entre les jeunes, les citoyens et entre les générations.

Il s’agira donc pour  les responsables du  CNOSAF,  à travers ce tournoi,  de susciter un engouement populaire autour du sommet  Afrique-France  dans un contexte économique, social et sécuritaire tendu en tenant compte d’un déficit de perception positive de l’opinion malienne et africaine à l’égard des relations entre la France et le continent en général et le Mali en particulier. Il s’agit aussi de faire des valeurs du sport, l’un des vecteurs de la réconciliation et du renouveau pour la restauration, la stabilisation et de la paix dans notre pays. Mais aussi de la consolidation des liens de fraternité et de solidarité qui lient le Mali à l’Afrique  et à la France. C’est enfin utiliser le pouvoir du sport pour promouvoir le dialogue, la solidarité, la compréhension mutuelle entre la communauté malienne et celle des pays engagés aux côtés de notre pays dans la résolution de la crise.

La cérémonie de lancement  du tournoi aura  lieu le dimanche 21 août prochain sous la présidence de l’épouse du président de la République Keita Aminata Maiga  au Stade Mamadou Konaté.  Ce tournoi intercommunal  de sept  matchs  par commune débutera par les  équipes de la commune 6 qui s’affronteront en éliminatoire direct. Les matchs de chaque commune se joueront sur leurs terrains respectifs. Parallèlement à ce tournoi intercommunal   au Mali, il y aura également en France un tournoi inter-quartiers de football  qui débute le 27 août prochain au Stade Salif Keita de Cergy Pontoise. Le tournoi final se jouera au Mali en novembre prochain entre les vainqueurs des six communes  et les deux équipes gagnantes françaises qui joueront la super coupe. Dans le cadre d’un partenariat avec le sponsor Waati-B, deux équipes françaises viendront jouer au Mali ainsi que deux équipes maliennes iront jouer en France.

A titre de récompenses du tournoi intercommunal, l’équipe vainqueur recevra 200.000 FCFA et l’équipe vaincue aura 100.000 FCFA. Le meilleur joueur recevra 25.000 FCFA tout comme le meilleur buteur, le meilleur gardien de but, l’équipe fair-play  et les meilleurs supporters qui recevront chacun 25.000 FCFA.

Comme  récompenses pour la super  coupe, l’équipe vainqueur recevra 250.000 F CFA et l’équipe vaincue aura 150.000 F CFA.

A noter que ce tournoi intercommunal dans le District de Bamako verra la participation d’artistes tels que Sidiki Diabaté, Mylmo ou encore Adja Soumano qui tiendront non seulement le public en haleine mais véhiculeront également des messages de paix, de réconciliation et d’amitié entre les peuples du Mali, d’Afrique et de France.

Almihidi  Touré


Maliweb

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here