En visite à la SOMAPEP et à la SOMAGEP SA : Le ministre Malick Alhousseyni met en garde qu’il ne tolèrera aucun retard dans le projet d’adduction d’eau de Kabala

Le ministre de l’Energie et de l’Eau, Malick Alhousseyni était en visite le mardi 16 août dernier à la Société Malienne de Gestion de l’Eau Potable (SOMAGEP S.A) et à la SOMAPEP SA (Société Malienne de Patrimoine de l’Eau Potable) pour une prise de contact avec ces acteurs principaux du secteur de l’Eau au Mali.

Cette visite a commencé à la Direction Générale de la SOMAGEP à Djicoroni Para où le ministre a eu un tête-à-tête avec les responsables de ce service. Dans son intervention, le directeur adjoint Abdrahamane Dembélé s’est réjoui de cette visite du ministre. Avant de le féliciter pour sa nomination. Selon lui, sa structure est confrontée à des problèmes constants liés à la continuité et à la qualité de ses fournitures. Mais aussi à sa situation financière particulièrement tendue à cause d’un environnement de plus en plus exigeant en matière de défense des intérêts des consommateurs dont le nombre augmente constamment.

Selon le DGA, la relance de la SOMAGEP SA se présente sous de meilleurs auspices à travers ses grands chantiers en cours ou en perspective. Il a cité, entre autres, le projet structurant de l’alimentation en eau potable de la ville de Bamako à partir de Kabala, les projets du PADS dans les villes de Sikasso, Kayes, Koutiala et Kati, le projet de renforcement de la capacité opérationnelle de la SOMAGEP SA et le projet de gestion d’efficacité de l’entité commerciale de Baco Djicoroni, des 120 plus gros consommateurs et la mise en place d’une politique de remplacement des compteurs à Bamako.

A sa suite, le ministre Malick Alhousseyni a indiqué que cette visite à la SOMAGEP rendre dans le cadre d’une prise de contact avec les responsables et travailleurs de cette structure. Il s’est aussi réjoui du développement de ce service avec des résultats satisfaisants. Le ministre a invité les responsables de ce secteur à tout mettre en œuvre pour que le service puisse répondre aux attentes de la population. Selon lui, il y aura bientôt une évaluation sur la grande réforme du secteur de l’Eau. Il a insisté sur l’anticipation pour ne faire face chaque année aux mêmes problèmes. Après cette rencontre avec le personnel de la SOMAGEP SA, le ministre et sa délégation ont visité quelques installations dont la station de pompage et le laboratoire central du service.

L’étape de la SOMAPEP SA et les mises en garde du ministre

Après la SOMAGEP SA, le ministre et sa délégation se sont rendus à la Direction Générale de la Société Malienne de Patrimoine de l’Eau Potable (SOMAPEP SA) où ils ont été reçus par le Directeur Général, Adama Tiémoko Diarra, le président du Conseil d’Administration, Nankouma Keita et d’autres responsables.

Prenant la parole, le DG, Adama Tiémoko Diarra a également félicité le ministre pour sa nomination. Avant de le rassurer de son engagement à le soutenir dans sa mission.

« La SOMAPEP-SA est une jeune structure issue du processus de réforme institutionnelle des secteurs de l’Electricité et de l’Eau. Elle est née il y a juste 5 ans. C’est une jeune entreprise dont la mission est de promouvoir et développer les infrastructures hydrauliques. A cet effet, nous évoluons sur un périmètre concédé qui regroupe dix-huit (18) localités du pays à savoir les huit capitales régionales plus quelques grandes villes dont Kita, Nioro du Sahel, Kati, Koutiala, Bougouni, Sélingué, Markala, San, Bandiagara et le District de Bamako », a expliqué le DG Adama Tiémoko Diarra. Selon qui, son service est à plus de 200 milliards FCFA mobilisés auprès des bailleurs de fonds pour le financement d’importants projets hydrauliques dont celui de Kabala pour faire face et de façon durable, à la problématique d’accès à l’eau potable dans le pays.

Pour sa part, le ministre Malick Alhousseyni a remercié le directeur général et son staff pour l’accueil chaleureux. Il a invité les uns et les autres à plus de courage et de professionnalisme pour l’atteinte de l’objectif de satisfaction de la population en matière d’accès à l’eau potable. Avant de faire des mises en garde par rapport au respect du délai contractuel du projet de Kabala.

Pour le ministre, il ne tolérera aucun retard dans l’exécution de ce projet. Pour ce faire, il a invité les responsables à faire appel aux compétences nécessaires.

Selon lui, le projet de Kabala est un gros projet financé par les partenaires techniques et financiers du Mali. C’est pourquoi, il a invité les responsables du secteur à tout mettre en œuvre pour ne pas décevoir ces partenaires.

Malick Alhousseini dira que l’objectif de cette visite est également d’évoquer avec les responsables des services visités, les dispositions à prendre pour anticiper sur la période chaude de 2017 avec l’ensemble des 4 stations compactes qui existent déjà avant la fin des travaux du projet de Kabala prévue en 2018.

« Nous prévoyons de construire de nouvelles stations compactes, de renforcer les dispositifs existant mais aussi de réhabiliter toutes les adductions d’eau qui existent. Nous voulons faire tout ce travail pendant qu’il est temps au lieu d’attendre la dernière minute pour le faire », a précisé le ministre de l’Energie et de l’Eau.

Après sa prise de contact avec le personnel de la SOMAPEP SA, le ministre a visité les stations compactes de Missabougou, le chantier de Kabala, la station de Bacodjicoroni, des réservoirs de 20.000 m3 fois 2 de Djicoroni Golf et le projet de Kabala via Badalabougou.

A noter que la SOMAPEP Sa est une entreprise créée par ordonnance N°10-039/P-RM du 05 août 2010, suite à la séparation des services de l’Electricité et de l’Eau avec pour missions, de réaliser des infrastructures hydrauliques dont elle est concessionnaire. Il s’agit des ouvrages de production, de stockage et de distribution en vue d’assurer un accès durable à l’eau potable des populations urbaines du Mali. A ce titre, la SOMAPEP-SA œuvre à la facilitation des levées de fonds pour le financement des infrastructures hydrauliques dans notre pays.

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here