Incroyable, mais vrai : un soldat malien blessé au front, demande de l’aide dans les rues de Bamako pour pouvoir se soigner

Il se dit adjudant-chef de l’armée régulière du Mali et est aujourd’hui dans les rues de Bamako pour demander de l’aide en vue de se soigner d’un mal dont il souffre depuis novembre 2014. Seydou Samaké, c’est son nom, fait partie des 6 militaires blessés ce 24 novembre 2014 lors d’une escorte qui accompagnait M. Bocary Tréta, alors ministre du développement rural. M. Tréta et sa délégation étaient en partance pour la localité de Bourem. Le véhicule militaire avait sauté sur une mine à 45 Km de Gao faisant également 2 morts en plus des 6 blessés.

L’adjudant-chef Seydou Samaké a été récemment aperçu au grand marché de Bamako demandant de l’aide financière aux passants pour pouvoir se soigner. Il tient une béquille et a le pied droit bandé et taché de sang. L’homme dit avoir été jusqu’au domicile du président pour lui exposer son problème : « Chez IBK, on m’a traité de fou en me renvoyant dans un centre psychiatrique », dit-il dans une vidéo qui circule à son sujet.

En 2015, le militaire Seydou Samaké avait également demandé de l’aide financière sur les réseaux sociaux alors qu’il était encore sur le lit à l’hôpital Gabriel Touré. L’on pensait que les autorités avaient déjà songé à son cas. Mais….

D.T

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here