Le 7eme numéro de rendez-vous avec Koulouba : « Au Mali, plus de 100 milliards de CFCA invertis dans des usines pour la relance de l’industrie » a soutenu M. Racine THIAM, le Directeur de la Communication de la Présidence de la République du Mali

Mardi le 09 Août 2016, à la maison de la presse, comme tradition depuis un certain temps. M. Racine THIAM était face aux hommes de médias pour la septième  édition de sa rencontre mensuelle dénommée : ‘’Rendez-vous avec Koulouba’’. Il s’agit  de faire le bilan des activités du Président de la République et se prononcer sur les brûlantes questions de l’actualité du pays au cours du mois de Juillet passé.

D’entrée de jeu M. THIAM  a d’abord reconnu des difficultés dans les actions gouvernementales, en disant  que, « le Mali traverse des moments difficiles, mais il y a  des bonnes nouvelles qui permettent d’espérer ». M.   THIAM a ajoutera qu’il s’agit entre autres, des dividendes tirés des 15% alloués  à l’agriculture  à savoir : l’augmentation de la productivité du coton et  du riz ; l’augmentation de 20% du salaire des  fonctionnaires ; une diminution  de l’ITS prévue en  janvier prochain ; le retour des partenaires techniques et  financiers qui ont apprécié l’effort fait dans le
domaine de la bonne  gouvernance ; prochain  investissement de 100 milliards de FCFA dans pour le  développement industriel du pays, etc. M. THIAM dira que,
> des progrès réalisés malgré les difficultés, en disant  que, « Le verre est à moitié plein et le Mali ressemble de plus en plus à un État viable. Ce qui n’était pas le cas, il y a juste quelques années. Les attentes des  compatriotes qui sont de plus en plus exigeantes sont  normales, mais des hommes et des femmes sous l’éclairage  du président de la République essayent de faire avancer  les choses pour aboutir à ce que nous espérons le plus pour tout le monde ».  Sur le plan sécuritaire de la défense nationale, le directeur de la communication de la Présidence de la  République du Mali, a appelé chaque  malien à  valoriser le pays afin d’attirer les investisseurs. Sur la  situation sécuritaire et surtout la situation survenue à  Nampala,  il a donc invité les uns et les autres à  féliciter les FAMAS pour leurs courages. « Cette zone est  devenue aujourd’hui, une plateforme de sécurité avancée  par les FAMAS pour sécuriser les populations. Il faut que  nous cessons nous-mêmes de dévaloriser notre propre armée », a –t-il déclaré. Enfin, pour rassurer les citoyens,   le directeur de la communication de la présidence a  indiqué que les autorités ont doté l’armée Malienne de  moyens nécessaires pour assurer la sécurité, mais que secret défense oblige de ne pas tout divulguer.   Le plan sportif, le conférencier a souligné que, le Mali  n’a jamais un résultat encourageant depuis des années  que c’est trois dernières années, en donnant quelques  résultats, savoir : la participation presque toutes  équipes de foot, baskets, et autres pour la participation aux différentes compétitions, tels que coupe du monde,  coup d’Afrique des nation et autres.

Avant de terminer la conférence, il s’est prononcé en répondant des questions des journalistes sur l’opération  de déguerpissement en cours à Bamako, selon lui, il ne
s’agit nullement  d’une question de circonstance  liée à l’organisation du sommet Afrique-France, mais depuis sa prise de fonction du président de la république
du Mali, a dit que la ville de Bamako doit devenir une ville coquette. Car « cette opération d’assainissement vise à réaliser certaines infrastructures », a-t-il. A ses dires,  des projets de réalisations de routes sont en cours de discussions et des solutions sont envisagées. Concernant la tenue du sommet Afrique-France, il a indiqué que des missions d’évaluations venues dans notre pays sont  parties satisfaites.

 Daouda SANGARE

 


Maliweb

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here