27ème sommet Afrique-France: Une opportunité de création de 4.000 emplois jeunes au Mali

Au-delà de ses retombées diplomatiques et politiques, la tenue du sommet Afrique-France offre de nombreuses opportunités au pays organisateur.
Le Mali sous la bénédiction du ciel en post-crise accueille le 27ème sommet Afrique-France en janvier 2017. Une chance qui sourit au pays de se retrouver définitivement dans le concert des pays nations unies. Ce n’est pas tout le Mali s’ouvre à travers ce sommet à une opportunité de relancer son économie afin d’apporter des réponses adéquates aux questions sécuritaires.
Face à la presse ce samedi 20 août, des membres du comité mis en place par les autorités maliennes pour l’organisation du 27ème sommet Afrique-France, ont explicité les nombreuses opportunités qui s’offrent aux maliens à travers la ténue de l’heureux événement.
Le comité national d’organisation du sommet dit avoir élaboré un projet de mobilisation sociale à la fois générateur d’emplois. Ce projet, a-t-on indiqué lors de cette conférence de presse, a pour objet principal de susciter un engouement populaire autour du sommet dans un contexte économique, social et sécuritaire.
Le président du comité d’organisation du sommet, M. Abdalah Coulibaly , a indiqué que le projet de mobilisation sociale va concevoir et mettre en œuvre un programme de 4. 000 emplois jeunes dont 3500 sont réservés à la mise en œuvre du volet assainissement.
2000 à 3000 personnes dont des chefs d’États, des hommes d’affaires et de médias, sont attendues à ce sommet qui se tiendra du 13 au 14 Janvier 2017 à Bamako. Pour M. Abdallah Coulibaly, l’organisation de cet évènement est une « chance » pour le Mali « de retrouver toute sa place sur la scène internationale ».
La tenue de ce sommet, toujours selon M. Coulibaly, va prouver aux yeux du monde que le Mali est encore fréquentable et convaincre des entrepreneurs à venir investir au Mali. Environ 200 entrepreneurs sont attendus à ce sommet qui, poursuit M. Coulibaly, va également permettre une relance dans les secteurs du tourisme et de l’hôtellerie. Ces deux secteurs sont en détresse depuis le déclenchement de a crise malienne en 2012, 4 ans déjà !
Aujourd’hui les préparatifs de ce sommet Afrique France vont à un rythme satisfaisants. Le budget estimé pour l’organisation de ce sommet s’élève à 35 milliards mais seulement trois milliards sont mobilisés actuellement selon Boniface Diallo, Conseiller des finances du Comité.
Le sommet se déroulera comme suit : un forum de la jeunesse et un forum de l’entreprenariat féminin seront initiés. Il est prévu également un forum économique regroupant hommes d’affaires africains et français. Les recommandations de ces trois rencontres, seront présentées au sommet des chefs d’Etat et de gouvernement du 14 janvier 2017. Au cours de ce sommet, les chefs d’Etat auront deux huis clos. Un sur la politique et l’autre consacré à l’économie. Comme c’est le cas traditionnellement, le sommet sera précédé de la conférence des ministres des affaires étrangères le 13 janvier 2017..
Djibi Samaké

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here