Brèves infosept: Le Comité national d’organisation du sommet Afrique- France fait le point des préparatifs

90

Bamako accueillera les 13 et 14 janvier 2017 le 27ème sommet Afrique-France. Le Comité national d’organisation mis en place à cette occasion était face à la presse le samedi 20 août 2016 à la Maison de la presse pour échanger avec les hommes de médias sur l’état des préparatifs des activités qui se réaliseront en marge de ce sommet. Il ressort de cette rencontre que les préparatifs vont bon train. Pour relever les défis de cette organisation, il faut retenir que différentes stratégies ont été mises en place par le Comité national d’organisation du Sommet Afrique-France. Il s’agit, entre autres, des dispositifs d’hébergement mis en place avec la disponibilité de 2198 chambres dans 61 établissements hôteliers situés à moins de 30 minutes du CICB, site du sommet. Il y a aussi le plan de mobilisation sociale qui emploiera plus de 4000 jeunes avec l’implication de 500 SOTRAMAS.

A ceci, il faut ajouter le « programme Bozo » qui mobilisera aussi des centaines de jeunes pour le nettoyage des deux rives du fleuve Niger sur une longueur de plus de 20 km à Bamako. A retenir enfin que le Comité national d’organisation de ce Sommet dispose d’une enveloppe de plus de 3 800 000 000 de FCFA pour les réalisations des différentes activités. Alors, vivement la mobilisation de tous pour la réussite de ce Sommet qui est une chance pour le Mali de retrouver toute sa place sur la scène internationale.

***
Le Haut Conseil des Collectivités pour l’élaboration d’une charte de l’environnement au Mali
Le siège du Haut Conseil des collectivités Territoriales a servi de cadre le jeudi 18 aout 2018 à la tenue d’un atelier en vue de l’élaboration d’une charte de l’environnement au Mali. La rencontre a été présidée par le 2ème vice-président de ladite institution, du représentant de l’ONG Helvetas Swiss intercorporation, des membres du bureau du Haut conseil des collectivités et des conseillers nationaux.

Il faut noter que la charte de l’environnement, se fondant dans un cadre légal et réglementaire constituerait pour tous les usagers l’instrument de guide le plus partagé. Il s’agit de prendre en charge les grands défis régissant la gestion de l’environnement. Les objectifs de la charte seront de fixer le principe de protection et de conservation de l’environnement, de déterminer le principe de précaution et de prévention de l’environnement et de gestion efficiente des ressources. Il s’agira aussi d’illustrer les devoirs et les droits de chaque citoyen à vivre dans un environnement sain, de ressortir le principe de pollueur-payeur et les rôles des différents acteurs.

Il faut enfin retenir que dans le domaine de l’environnement, le Haut conseil des Collectivités dans le titre XII de la Constitution, de par ses missions peut faire des propositions au gouvernement pour toute question concernant la protection de l’environnement. D’où l’initiative de cet atelier pour l’élaboration d’une charte de l’environnement au Mali.

***
Adoption par le Conseil des ministres d’un projet de décret portant création de l’Organisation islamique pour l’Education, les Sciences et la Culture (ISESCO)
Sur le rapport du ministre de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique, le Conseil des ministres du vendredi 19 aout 2016 a pris un projet de décret portant création et organisation de la Commission nationale malienne pour l’Organisation des Nations unies pour l’Education, la Science et la Culture (UNESCO) et l’Organisation islamique pour l’Education, les Sciences et la Culture (ISESCO). La Commission nationale pour l’UNESCO est un organe consultatif créé par un décret du 21 mars 1996 auprès du ministre chargé de l’Enseignement supérieur. Elle constitue le cadre institutionnel permettant d’associer aux travaux de l’UNESCO les différents acteurs nationaux de l’éducation, de la recherche scientifique et de la culture.

Le présent projet de décret crée une commission nationale chargée d’assurer la liaison, l’information et le suivi des relations du Mali, à la fois, avec l’UNESCO et l’ISESCO. Il fixe enfin la composition, l’organisation ainsi que les modalités de fonctionnement de cette commission. Il a été question également de l’adoption des projets de texte relatifs à la création, à l’organisation et aux modalités de fonctionnement du Secrétariat général de la Commission nationale malienne pour l’Organisations des Nations unies pour l’Education, la Science et la Culture (UNESCO) et l’Organisation islamique pour l’Education, les Sciences et la Culture (ISESCO).

Les présents projets de texte visent à adapter le cadre juridique et institutionnel du Secrétariat général de la Commission nationale pour l’UNESCO à ses nouvelles missions. Ils créent, sous la forme d’un service rattaché à durée indéterminée, le Secrétariat général de la Commission nationale malienne pour l’UNESCO et l’ISESCO. Ces projets de textes fixent aussi l’organisation et les modalités de fonctionnement de ce Secrétariat. L’adoption des présents projets de texte contribuera à renforcer la coopération entre le Mali l’UNESCO d’une part, et d’autre part entre le Mali et l’ISESCO.
***
5ème édition du prix malien de la Qualité : Pour promouvoir l’excellence dans les unités industrielles

Cette année encore, l’Agence Malienne de Normalisation et de promotion de la Qualité (AMANORM) récompensera l’entreprise malienne qui aura le plus faire excellé dans le domaine de l’industrie. Concernant aussi bien les unités industrielles publiques que privées, la 5ème édition du prix malien de la Qualité sera cette année un des rendez-vous phares de l’entreprenariat au Mali. Les inscriptions sont ouvertes jusqu’au 26 août 2016 à 18 heures, date limite de candidature au siège de l’AMANORM à Hamdallaye ACI 2000, rue 276, porte 87, près de la DFM du Ministère de l’Education Nationale. Le sponsor officiel n’est autre que Togouna Agro-Industrie, un des fleurons de l’industrie malienne à renommée sous-régionale. Notons enfin, que ce concours se tient sous l’égide du ministère du développement industriel.

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here