Fatoumata Harber, Secrétaire général de la Communauté des blogueurs du Mali : « Les citoyens sont au bord de la rupture… »

Selon Fatoumata Harber Touré qui s’est exprimée sur Malilink, pour dire que ce n’est pas un blogueur qui a été arrêté, comme indiqué par la presse. En temps que secrétaire générale de la communauté des blogueurs du Mali, elle a écrit, « ce type n’est pas blogueur. Il ne sait même pas ce qu’un blog ». Contactée par nos soins, Faty réagit sur l’arrestation de Ras Bath. Lisez !

L’affaire Ras Bath nous a permis, nous qui faisons du web-activisme, de nous assurer que le travail que nous faisions est porteur. De même, pendant l’interpellation du chroniqueur, les autorités maliennes ont cherché à étouffer toute contestation sur les réseaux sociaux ou encore une couverture de ces événements sur les réseaux sociaux. Ceci est inexcusable et inacceptable dans un pays qui se veut démocratique.

Les forces de l’ordre ont ouvert le feu, à balle réelle sur des citoyens, et en tant que militants des droits de l’homme, nous dénonçons cela! Ce n’est d’ailleurs pas la première fois. Ils donnent comme excuse la violence des manifestants. Ce n’est pas une raison pour tuer. En plus nous ne voyons aucune justice après ces cas des morts, comme lors de la manifestation contre la Minusma à Gao, parmi les rangs des jeunes marcheurs de Gao. Ce n’est que le prétexte de l’enquête qui n’aboutit pas, qui nous est servi.

Cette affaire redonne du courage, de tout faire pour que l’opinion nationale et internationale sachent les réalités du Mali et ce qui s’y passe réellement. La corruption et le népotisme sont à leur paroxysme. Les citoyens sont au bord de la rupture.                                           Fatoumata Harber Touré


Maliweb

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here