Mali: En procès à la CPI, Ahmad Al Faqi Al Mahdi plaide coupable

Poursuivi pour crime de guerre matérialisé par la destruction de monuments à caractère historique et religieux à Tombouctou, au Mali, le de guerre touareg a plaidé lundi coupable à l’ouverture de son procès devant la Chambre de première instance VII de la Cour pénale internationale (CPI) à La Haye, Pays-Bas.

L’information coule d’une source judiciaire digne de foi. En effet, un communiqué de la Cour pénale internationale en charge du procès du chef touareg a informé que ce dernier a reconnu sans ambages les faits à lui reprocher, après la lecture d’un extrait des charges à son encontre.

N’en revenant pas, la Chambre a ensuite posé des questions à l’accusé afin de déterminer qu’il comprenait bien la nature et les conséquences de son aveu de culpabilité et que cet aveu de culpabilité avait été fait volontairement après consultation suffisante avec les avocats de la défense, poursuit le document.

Après cet aveu de culpabilité, l’accusation a ensuite commencé la présentation de son affaire, qui devrait durer deux jours.


Afrique360

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here