Pour un sejour immacule des hotes au sommet de Bamako : Les dispositifs d’hébergement et d’assainissement de Bamako à hauteur de souhaits

En vue d’une réussite parfaite du Sommet Afrique-France, un dispositif d’hébergement et d’assainissement a été mis en place pour respectivement loger convenablement les hôtes et faire de Bamako une ville coquette.
En ce qui concerne l’hébergement des hôtes du Mali lors du Sommet, 25 suites au total existent à la date du 14 aout 2016. Il s’agit des Hôtels Radisson Blu (1), Azalai Salam (5), Laïco El Farouk (5), Azalaï Grand hôtel (1), et Résidence Micasa (4), les villas Nelson Mandela (1) et Djenné (1), les maisons des hôtes Bâtiment 1 (1) et Bâtiment 2 (1), et la Cité Ministérielle (5).
A ces hôtels s’ajoutent Laïco Hôtel Amitié, Hôtel Onomo, Hôtel Massaley, Hôtel Colombus, Hôtel les Colonnes, Hôtel Mirabeau, Azalaï Hôtel Dunia, Hôtel Résidence Bouna, Hôtel Marina, Hôtel Kountena, Hôtel Behan, Hôtel Eden Village, Hôtel le logo et Hôtel Le Yamey. Ceux-ci sont des centres d’hébergement de la « zone A », dont le total des chambre est 1186.
Ceux de la « Zone B » se composent des Hôtels Olympe International, Plaza, Mande, Le Relais, La Chaumière, Le Campagnard, Rabelais, Aquarius, Casa du Fleuve, Résidence Margo, Tamana, Badala, Le Soft, La Coccinelle, Kora Cité du Niger, Villa Soudan, Dunanso, Le Comme Chez Soi, Dongo, Lili, Bada Lodge et l’Auberge Djamilla, dont le total des chambres fait 642.
Les hôtels de la « Zone C », avec 37 chambres, comprennent les Hôtels Colibris, Tin Buctu, Hanadi, Résidence Wassoulou, Almounia I et II, Cité des Flamboyants, Triton I et II, Baobab, Komoguel, Le Mistral, Xaaso, Canari, Star Résidence, Micasa Golf, La Plage (Heremakono), Résidence Wawa, le Faso et Résidence Kora.
Les offres potentielles de suites en voie de finition comprennent l’Hôtel Afriquiyah, Villas Eco Système, Villas Cité de Niger, Villa Badala Fleuve, Villa Quartier du Fleuve, Hôtel Azalaï Salam et Laïco Hôtel Amitié, avec au total 82 suites.
Deux programmes sont élaborés pour l’assainissement et l’embellissement de Bamako, et pour l’épuration du Fleuve Niger. Il s’agit de l’ « Opération Sotrama » et du « Programme Bozo ».
L’opération Sotrama consiste à se servir de 500 Sotramas pour organiser des concours de musique, de jeux et autres dans les 72 quartiers de Bamako. Le slogan retenu est : « Je suis propre, mon alentour est propre. Et toi ? ».
Il est également prévu, dans le cadre du programme dénommé « Programme Bozo », le dragage du Fleuve Niger et l’assainissement de ses berges de Sébénicoro et Sotuba afin de débarrasser le fleuve des plantes aquatiques et de tous les autres déchets qui entrainent son impureté.
Le programme vise également à évacuer le dépôt de transit de Lafiabougou, et prend en compte les travaux de réhabilitation, de curage, d’enlèvement, d’évacuation des déblais de collecteurs et de balayage dans les six communes du District. A cet effet, 3500 jeunes seront mobilisés. C’est dans ce cadre que le Ministère de l’Equipement, des Transports et du Désenclavement a entrepris des travaux d’aménagement des itinéraires retenus pour les cortèges.
C’est là le bien fondé des opérations de déguerpissement entamées par le Gouverneur du District de Bamako. Ces dispositifs à hauteur des souhaits participeront à la réussite totale de l’événement des 13 et 14 janvier 2017, s’ils sont mis en œuvre comme prévu. Il y va de notre honneur et de notre hospitalité légendaire.
C.ADOHOUN

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here