Pratique du chiisme au Mali : L’Association Ahlul Bayt sensibilise l’opinion nationale

Pour informer et sensibiliser l’opinion sur les principes et fondements du Chiisme, l’Association Ahlul Bayt a organisé, le samedi 20 août 2016 à la maison du partenariat Angers Bamako, une conférence de presse sur ce courant de la religion musulmane sous le thème de : « Le Chiisme et les rumeurs sans fondement islamiques ». La dite conférence était animée par le professeur Mohamed Abou Djaffar Diabaté, imam de la mosquée de l’Hippodrome 1 et guide spirituel des Chiites du Mali. C’était en présence du Président de l’association Cheick Adam Sangaré et du  professeur en théologie Cheick Moussa Traoré.

Le conférencier a, tout d’abord, indiqué que le chiisme consiste  à se conformer  sur le plan idéologique, dogmatique, jurisprudentiel et moral à la ligne tracée par les membres de la famille (Ahloul Beyt) du message de Dieu, le prophète.

Selon lui, c’est Dieu qui les a choisis comme successeurs légaux du prophète et comme autorités religieuses infaillibles à suivre à l’instar du prophète qui fut pour les musulmans une référence et le modèle à suivre. Pour le guide de la communauté chiite du Mali, il s’agit des 12 imams de la famille du Prophète considérés comme successeur légaux, à commencer d’abord par l’imam Ali Ben Abi Talib, Al-hassane Ben Ali, Al-housseynie Ben Ali, Ali Ben Housseyne, Mouhamad Ben Ali etc. En ce sens, le conférencier a déclaré que le prophète, dans le hadith de « thaqalayne », s’est adressé à ses compagnons lorsqu’il a su qu’il ne lui restait pas longtemps à vivre en ces termes : « je laisse parmi vous, derrière moi, deux références lourdes. Vous ne serez jamais égarés tant que vous les suivez : le livre d’Allah et les gens de ma famille ».

Selon lui, ces propos constituent la ligne droite à suivre par la communauté chiite. Aussi, il dira que l’imamat de ces 12 imams infaillibles a été reconnu par toutes les branches du soufisme ainsi que les tidjanes dans leur ouvrage. Plus loin,  le guide de la communauté chiite du Mali, le professeur Mohamed Abou Djaffar Diabaté a souligné que les chiites sont d’accord que Dieu est unique et que le prophète est son messager. Pour lui, il n’ya pas de différence entre les musulmans. De ce fait, il a lancé un appel à tous les musulmans de vivre dans l’attente et non dans le conflit, au respect mutuel des croyances et de vivre ensemble dans leurs différences

Ousmane Baba Dramé


Maliweb

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here