Situation de Kidal : La France au centre de la controverse

Si j'étais Président, j'écouterais aussi les autres et je retiendrais leurs bonnes idées, disait Catherine Leblanc. Aujourd’hui pour IBK, le seul homme qui mérite d’être écouté sur terre est François Hollande. Seulement voilà, ce dernier n’est pas connu pour ses bonnes idées concernant le septentrion du Mali.
Pour le peuple, ce manque de considération du président IBK est une trahison. L’occupation de Kidal et le blocage des armes du Mali sont là pour rappeler le jeu trouble de la France.
Plus que jamais, les maliens sont écœurés par la mort de nos soldats par la faute du sauveur devenu bourreau. Si nos autorités ne trouvent pas vite la solution à l’équation Kidal, tôt ou tard, le pire est à craindre. François Hollande ne saurait être plus important que les 77% de nos compatriotes.
A bon entendeur salut !
Lamine Diallo
Source: Nouvelle Tribune

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here