Faladié Solola : des frères se menacent de mort pour la maison paternelle

Des frères Koné habitant Faladié Solola en Commune VI du district de Bamako sont à couteaux tirés pour une maison paternelle depuis longtemps, mais le conflit a dégénéré ce samedi 13 août avec à la clef des menaces de mort.

Les faits se sont déroulés le samedi 13 août 2016 quand Seydou Koné et ses frères ont voulu rendre une visite de courtoisie dans la famille paternelle. Seydou Koné, l’aîné de la famille, a eu une dispute avec la benjamine de la mère de son demi-frère Yacouba Koné.

La dispute s’est envenimée. Yacouba Koné, furieux, n’a pas hésité à prendre un pistolet et un coupe-coupe contre son aîné Seydou Koné et ses frères. Ceux-ci ont été victimes d´une agression physique avec menace de mort à main armée. Ils ne devront la vie sauve qu’à l´intervention de l’assistance. Le conflit découle d’un litige foncier entre les enfants de même père mais de mères différentes.

Saisie de l’affaire, la Brigade territoriale de Faladié a interpellé Yacouba Koné. Celui-ci a reconnu les faits et expliqué que l’arme était provisoirement gardée chez lui pour les besoins d’une transaction infructueuse.

Il a dit avoir retourné le pistolet au vendeur, mais les agents chargés de l´affaire ont vite fait de retrouver l’arme désormais gardée à la BT de Faladié. Selon Seydou Koné pour une simple dispute rien ne justifiait l’acte de son jeune frère à vouloir faire usage d’une arme à feu.

Le coupe-coupe reste toujours introuvable et Yacouba Koné vaque à ses affaires. Mais compte tenu de la situation politico-sécuritaire de notre pays, cette affaire peut se révéler inquiétante dans la mesure où le mommé Yacouba Koné ne possede pas d’autorisation de port d’arme.

L’affaire est au niveau de la gendarmerie de Faladié, et l´adjudant-chef Adama Ouattara, adjoint au commandant de la Brigade territoriale et ses éléments sont déterminés à faire toute la lumière sur cette affaire pénale.

Zou

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here