Jeu de dames, championnat d’Afrique : «J» -30

La 17è édition du Championnat d’Afrique individuel sénior se déroulera dans notre pays du 18 septembre au 4 octobre 2016. Organisée par la Fédération malienne du jeu de dames (FMJD), en collaboration avec la Confédération africaine du jeu de dames (CAJD) et la Fédération mondiale du jeu de dames (FMJD), la compétition regroupera une vingtaine de pays et est qualificative des Championnats du monde des jeux d’esprit de Chine (janvier 2017 à Hu’an) et du Championnat du monde de jeu de dames (1er au 17 octobre 2017 à Tallin en Estonie). Selon le secrétaire général de la FMJD, Oumar Thiero qui occupe également le même poste au sein de la CAJD, 11 pays ont déjà confirmé leur participation au tournoi qui se déroulera dans un grand hôtel de Bamako.
Il s’agit du Sénégal, du Burkina Faso, du Cameroun, du Gabon, de la RD Congo, de l’Ethiopie, de la Côte d’Ivoire, de la Centrafrique, de la Guinée, de la Mauritanie et du Niger. Comme lors du dernier Championnat du monde, précise le secrétaire général de l’instance dirigeante du jeu de dames continental, la compétition se disputera en système dite Toute ronde et avec des damiers électroniques. «Avec les damiers électroniques, on peut suivre les matches sur internet partout dans le monde», ajoutera Oumar Thiero en indiquant que chaque pays sera représenté par deux joueurs, à l’exception du Mali qui aura droit à quatre joueurs en sa qualité d’hôte du championnat. «Le quota de notre pays peut même être porté à cinq si le calcul du nombre de participants aboutit à un chiffre impaire», explique encore Oumar Thiero.
Les joueurs seront repartis en quatre groupes et les trois premiers de chaque groupe seront qualifiés pour la phase finale qui se disputera également en système Toute ronde. «Notre objectif principal est la qualification au Championnat du monde et la fédération compte beaucoup sur nos représentants pour relever le défi. Lors de la dernière édition au Niger en 2014, le Mali a été éliminé dès le premier tour. Seule une qualification au Championnat du monde peut faire oublier cette déconvenue», martèle Oumar Thiero, avant d’indiquer que la sélection nationale sera composée des quatre premiers du dernier championnat national. Il s’agit de Kassim Souaré, sacré cette année champion du Mali et du district de Bamako, son dauphin Mamoutou Mariko (ligue de Koulikoro), du troisième de la compétition, N’Golo Coulibaly et du quatrième de la dernière édition du championnat, Moussa Diallo (ligue de Koulikoro). Le cinquième, Moussa Coulibaly lui, devra attendre l’arrivée des délégations pour être fixé sur sa participation ou non au championnat.
Nos quatre mousquetaires commenceront leur mise au vert la semaine prochaine (le 29 août pour être précis) dans une salle du Palais des sports qui a été affectée à la FMJD par le ministère des Sports. «Tout se fait en collaboration avec le ministère des Sports. Le ministre des Sports, Housseïni Amion Guindo s’est personnellement impliqué pour la réussite de la compétition», témoignera le secrétaire général de la fédération qui précise que le championnat sera supervisé par l’arbitre international français, Henry Macaux qui est attendu à Bamako le 16 septembre. La dernière édition du Championnat d’Afrique a été remportée par Freddy Loko de la RD Congo qui remettra donc son titre en jeu au Mali. Les frais d’inscription à cette 17è édition du grand rendez-vous de l’élite continentale sont fixés à 65.000F cfa par joueur.

S. B. T.

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here