Le chef de Boko Haram “grièvement blessé”

L’armée nigériane déclare avoir tué plusieurs combattants de Boko Haram et “grièvement blessé” Abubakar Shekau, le leader du groupe djihadiste.

Shekau a été gravement atteint à l’épaule, lors d’une frappe aérienne menée vendredi dans l’Etat de Borno, dans le nord-est du Nigeria, a annoncé à la BBC un porte-parole de l’armée.

Le raid aérien et les pertes qu’aurait subies Boko Haram n’ont pas été confirmés par une source indépendante.

L’armée nigériane a plusieurs fois annoncé avoir tué Abubakar Shekau.

Boko Haram prétend se battre pour renverser le gouvernement du Nigeria et établir un Etat islamique dans le nord du pays.

L’Etat Islamique a annoncé début août la nomination d’Abou Moussab al-Barnawi comme nouveau leader de Boko Haram.

Mais le leader du groupe djihadiste nigérian, absent des réseaux sociaux durant ces derniers mois, s’est déclaré “surpris” par son remplacement.

Dans un message audio d’environ dix minutes, Abubakar Shekau, s’exprimant en langues arabe et haoussa, a accusé Barnawi et ses disciples d’avoir essayé de monter un coup contre lui en envoyant des informations erronées aux dirigeants de l’EI au Moyen-Orient.


Maliweb

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here