Le collectif des avocats de Ras Bath face à la presse :: ‘’Ni IBK ni les religieux ne sont impliqués dans la libération de Ras Bath’’

Le collectif des avocats de Mohamed Youssouf Bathily, ont animé une conférence de presse, vendredi dernier, au cours de laquelle les avocats ont expliqué les circonstances de la libération de leur client.

Selon les avocats de Ras Bath, « ni le président de la République IBK, ni les religieux ne sont impliqués dans sa libération. C’est une procédure judiciaire. Après avoir été entendu par le juge, ce dernier a décidé de le libérer sous contrôle judiciaire ». Pour eux, les autorités de poursuite de leur client ont agi comme une tempête dans un verre d’eau. « Les chefs d’inculpation évoqués à savoir, outrage public à la pudeur, au Procureur Daniel Tessougué, violation des articles 144, 147, 148 et 149, paroles tendancieuses à démobiliser l’armée malienne, sont vides ». Pour le moment, Ras Bath est poursuivi et non détenu, avec une liberté restreinte qui lui interdit certaines choses dont les émissions radiophoniques et l’usage des réseaux sociaux. Au cours de cette conférence, les avocats de défense ont déploré les dégâts causés au Tribunal de la commune IV qui ont valu la perte du véhicule d’un d’entre eux. Ils ont aussi déclaré que les dix-neuf personnes qui ont été arrêtées vont bénéficier de leur soutien.

A noter que le Ministre de la Justice qui a fait une visite au tribunal de la commune IV, a prévenu que cet acte ne restera pas impuni. « Il faut que quelqu’un paye et quelqu’un va payer », a-t-il prévenu. S’agissant des dix-neuf personnes arrêtées, le ministre a déclaré qu’elles seront déférées si les instructions données ont été respectées et vont payer de leurs actes.

  Drissa Togola


Maliweb

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here