Première édition Coupe Cheick Soufi Bilal Diallo de Taekwondo à Ségou: Pour cultiver les valeurs de paix, de pardon et tolérance

Ségou, la capitale des Balanzans, a abrité du 19 au 21 août 2016, la première édition de la Coupe d’El Hadji Cheick Soufi Bilal Diallo en arts martiaux, Guide spirituel de la Communautés des Soufis du Mali. Organisée par l’Association des ressortissants pratiquants d’arts martiaux de la cité des Balanzan, la rencontre sportive a regroupé des amateurs de Taekwondo de différentes catégories de la région. Outre le parrain Soufi Bilal et sa délégation venue de Bamako, l’évènement s’est déroulé également en présence du Président de la Ligue de Ségou Colonel Modibo N’Diaye, Mohamed Hachim Haïdara, représentant régional du Haut conseil islamique, Cheick Mohamed Lamine Oulalé et Modibo Sakirou, etc.

Aux termes des oppositions entre juniors et séniors (filles-garçons) qui se sont déroulées au centre Malick Coulibaly, l’on dira que la première édition de Taekwondo a vécu avec la remise de médailles et d’attestation de participation à plus d’une vingtaine de combattants pour avoir se hisser sur la plus haute marche du podium de leur catégorie.

Le parrain Cheick Soufi Bilal Diallo n’a pas caché sa joie d’être le parrain de l’événement et des combats dans le fair-play total entre les protagonistes. «Je rends grâce à Dieu, le tout Puissant et Miséricordieux de nous avoir montré ce jour. C’est un moment grandiose, et je suis honoré d’être au nom de la reconnaissance et d’avoir été le parrain de cette coupe, une première dans l’histoire de la pratique du Taekwondo à Ségou. Je suis avec vous, merci d’avoir choisi ma modeste personne comme parrain, j’ai été un pratiquant des arts martiaux», s’est réjoui Cheick Soufi Bilal avant d’exhorter les jeunes pratiquants à suivre les pas des doyens Modibo N’Diaye et Oulalé qui ont fait montre de dévouement et don de soi dans la construction de l’édifice national. Par ailleurs, il a livré le message du ministre des Maliens de l’Extérieur qui a salué cette initiative sportive à Ségou.

A l’occasion, le Guide spirituel de la Communautés des Soufis du Mali, Cheick Soufi Bilal a prêché la paix, le pardon, la cohésion sociale et la réconciliation nationale avant de féliciter le président de la République Ibrahim Boubacar Kéïta pour son sens élevé de tolérance. «J’invite tous les croyants à l’union sacrée pour faciliter la réconciliation et renforcer la cohésion sociale dans notre pays qui a vécu une situation très chaotique et catastrophique de son existence», a déclaré le Cheick Soufi Bilal.

Avant de formuler des bénédictions pour un Mali prospère et stable. Mais avant, le Coordinateur Maître Boubacar Coulibaly, ceinture noire 4 Dan a remercié Cheick Soufi Bilal Diallo pour son soutien à l’initiative d’organiser une telle coupe à Ségou. «Nous adressons nos vifs remerciements à tous les disciples, maîtres, responsables des Dojos pour leur participation massive à cette compétition», souligne le coordinateur. Pour terminer, il a souhaité la pérennisation de cette compétition mettant aux prises des pratiquants de Bamako et ceux de Ségou. Le président de la Ligue de Ségou s’est réjoui de la tenue de cette activité sportive. Selon le Colonel Modibo N’Diaye, c’est la première fois qu’une telle compétition de Tae-Kwon-Do est organisée à Ségou. Vivement l’édition 2017 !

Hadama B. Fofana

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here