Déguerpissement des voies de Bamako: L’Assemblée nationale met en cause des Maires et la mauvaise foi des commerçants détaillants

L’opération de déguerpissement des grandes artères et des voies publiques dans le district de Bamako est entre les mains des députés de la Commission des lois, dirigée par Zoumana N’Tji Doumbia.

Cette commission parlementaire s’est entretenue avec le Gouverneur du district de Bamako, le Maire du District et ses 6 collègues des communes de Bamako, le Groupement de la coordination des commerçants détaillants, le Syndicat des transporteurs, la Coordination des associations des marchés, la Ccim, le ministre de l’Urbanisme et de l’Habitat et celui du Commerce. Au cours de ces rencontres, la Commission a recueilli les avis des différents acteurs. Dans les échanges, certains détaillants ont également manifesté leur refus d’aller dans les marchés à l’intérieur des quartiers.

Le rapport de la Commission parlementaire met également en cause certains maires de la capitale, lesquels ont délivré des autorisations avec des dates précises. En effet, dans les autorisations provisoires délivrées par ces collectivités territoriales, il est indiqué des délais de validité d’un an.

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here