Marchés publics : la gestion des finances publiques en mode décentralisé

La direction générale des marchés publics organise un atelier de restitution des nouvelles réformes des finances publiques au niveau décentralisé. Elles amélioreront le processus de décision budgétaire et la transparence.
Financé par la Banque mondiale pour 6 milliards de F CFA, les nouvelles réformes ont été élaborées par le Projet d’assistance technique pour la gouvernance et la décentralisation budgétaire (Pat) en vue de renforcer la gouvernance et la gestion des finances publiques au niveau décentralisé pour améliorer le processus de décision budgétaire et développer la transparence et le contrôle. Son accord de financement a été signé le 10 mai 2011 entre le gouvernement du Mali et la Banque mondiale. Le délai court jusqu’au 30 juin 2017.
Ce projet est bâti autour de quatre composantes : le renforcement de la capacité de gestion des finances publiques, le pilotage de nouveaux outils de gestion des finances, notamment dans les secteurs de l’éducation et la santé, le renforcement du contrôle externe, l’exécution et la coordination du projet.
La cellule dénommée Pat est un service rattaché au ministère de l’Economie et des Finances. Elle couvre une centaine de collectivités territoriales ciblées dans les régions pilotes du Pat comme Kayes, Koulikoro, Sikasso, Ségou et le district de Bamako.
Le présent atelier est important dans la mesure où il permet aux acteurs chargés de la passation des marchés publics et les délégations de services publics de mieux connaître les nouvelles réformes opérées à travers le code des marchés publics et ses différents textes d’application en vue de renforcer le cadre légal et règlementaire en vigueur dans notre pays.
Prennent part à cet atelier, la direction générale des marchés publics et des délégations de service public, l’Autorité de régulation des marchés publics, les directeurs régionaux et les chefs des cellules de passation de marchés publics.
La fin des travaux est prévue pour ce jeudi 25 août 2016.
Zoumana

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here