2ème édition du Salon de l’Entrepreneuriat : La JCI Universitaire Bamako éveille l’esprit d’entreprenariat aux jeunes

Dans le souci de permettre aux chefs d’entreprise d’ouvrir les portes aux jeunes diplômés pour l’intégration dans le cycle et d’embauche, la Jeune chambre internationale universitaire Bamako (JCI  Bamako), a lancé sa 2ème édition du Salon de l’Entreprenariat, le mercredi 23 août 2016 au Grand Hôtel de Bamako.La cérémonie d’ouverture a été présidée par le sénateur Abdoulaye Yaro, président exécutif national. Il était entouré pour la circonstance de Mme Badji Sokona Simaga, marraine du mandat ; de Mlle Malado Boré, présidente exécutive de l’Organisation hôtesse et de la directrice du projet, Awa Camara.

Ce projet se déroule en trois phases, à savoir l’organisation d’une conférence-débat sur le thème : «La jeunesse face aux opportunités de l’agro-business » qui a suivi directement la cérémonie d’ouverture et a permis aux jeunes d’être outillés sur le secteur porteur d’emploi au Mali et surtout d’éveiller en eux un esprit d’entreprenariat, à travers des témoignages de grands entrepreneurs maliens évoluant dans le secteur agro-business.

La deuxième phase verra des séances de formation au profit de 50 jeunes sur le business plan théorique  et pratique et la troisième et dernière phase consistera à organiser un concours sur le Business plan, dont les lauréats auront des stages au sein des entreprises partenaires.

Aux dires de la directrice du projet, Awa Camara, la problématique de l’emploi des jeunes, partout dans le monde, représente un débat récurrent. Pour elle, le Mali ne déroge pas à cette problématique, d’autant plus que la particularité de notre pays est d’avoir plus de la moitié de sa population qui a moins de 30 ans. «Si cette rencontre a lieu aujourd’hui, c’est parce que nous sommes convaincus que l’entreprenariat est l’une des solutions permettant de remédier aux problèmes d’accessibilité à l’emploi jeunes», a-t-elle ajouté. L’entreprenariat pour la directrice Awa est un état d’esprit ; l’entreprenariat renvoie à une dynamique d’action, à un engagement dans un projet collectif. La présidente Malado Boré a rappelé quelques résolutions de l’édition 2015, après une journée d’échange entre la jeunesse et les entreprises autour d’un thème : «L’entreprenariat jeune au Mali, enjeux et perspectives, ».

La visite des stands  des différents partenaires a eu lieu au Centre International de Conférence de Bamako. Cette édition, selon la présidente Malado, leur a montré comment le Mali était porteur de secteur pour les jeunes. Ce qui a amené l’organisation à diriger cette année le projet vers l’agro-business, qui est l’un des secteurs porteurs d’emploi pour les jeunes. Le secteur agro-business occupe plus 80% des actifs au Mali, où il contribue à 49% du produit intérieur brut. Ce constat suffira, à lui seul, pour poser la problématique d’emploi de jeunes, qui trouvera sa solution dans ses activités constituant la principale vocation pour les concitoyens.

Au vu de cette situation, la Jeune chambre internationale universitaire Bamako, a décidé d’organiser un Salon de l’Entreprenariat, dont le thème de cette année est : «La jeunesse face aux opportunités de l’agro-business» animé par des spécialistes en la matière.

Le président exécutif national, le sénateur Abdoulaye Yaro et la marraine de l’Organisation, sénateur Badji Sokona Simaga, ont tous deux réitéré leur engagement à accompagner cette initiative émanant d’une organisation universitaire.

Drissa KEITA


Maliweb

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here