Affaire Mahmoud Barry, emir d’Ansar Eddine : Quand un djihadiste représente une agence de Voyage

Le djihadiste Mahmoud Barry, l’Emir de la katiba Ansar Eddine dans le Macina, était réputé comme un des bras droits du terroriste djihadiste  islamiste Iyad Ag Ghaly, leader touareg rebelle de Kidal, devenu allié au Mali d’AQMI (Al Quaïda au Maghreb Islamique). Mahmoud Barry, alias Abou Yéhiya, a été capturé le 26 juillet dans la région de Ségou, dans une localité située entre   Nampala et Dogofri par nos vaillantes forces de sécurité. L’assassin revient toujours sur les lieux du crime.

Probablement, il avait participé avec ses hommes de la katiba Al Din, le 19 juillet dernier, à l’attaque du camp militaire de Nampala qui avait fait 17 morts dans les rangs des Famas. Cet extrémiste religieux très violent, qui fut  imam d’une mosquée à Sénou en commune VI du district  de Bamako était en connexion dans le Macina avec l’agence de voyage Kouba, dont il était le représentant. Pourquoi ce lien avec un terroriste djihadiste narco trafiquant ?

Une liaison éminemment dangereuse, révélatrice, du fait du feed-back d’Abou Yéhiya, qui remet en cause   les activités des promoteurs de cette agence.

Pour qui suit l’actualité, certains analystes estiment que l’Arabie Saoudite soutient une partie du terrorisme dans le monde. D’où la question de savoir si l’Emir de Macina ne s’est pas radicalisé pendant ses nombreux voyages à la Mecque.

Affaire à  suivre !

 Seydou Doumbia26


Maliweb

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here