Journées de l’association africaine des juristes de banques et établissements financiers: L’AJBEF à pied d’œuvre pour la réussite de l’événement en avril 2017

Hier, mercredi 24 août 2016, les responsables de l’Association malienne des juristes de Banques et établissements financiers (Ajbef) étaient face à la presse au siège de l’APBEF (Association professionnelle des banques et établissements financiers) sis à Sébénikoro pour présenter leur association, les objectifs, le programme d’activité en perspective à court et moyen terme. Cette conférence de presse entre également dans le cadre de la préparation des journées de l’Association africaine des juristes de banques et établissements financiers devant se tenir en avril 2017 à Bamako.

Ladite conférence de presse était animée par le président de l’Association malienne des juristes de Banques et établissements financiers (Ajbef), Abdoulaye Amara Touré, en présence du président de l’APBEF (Association professionnelle des banques et établissements financiers), Moussa Alassane Diallo, Président directeur général de la Banque nationale de développement agricole (BNDA) et de nombreuses autres personnalités.

Dans ses mots de bienvenu, le président de l’APBEF, Moussa Alassane Diallo a fait savoir que les juristes jouent un rôle prépondérant dans le système bancaire. Avant d’ajouter que la banque est un élément de droit car l’activité bancaire et toutes les opérations bancaires reposent sur du droit. A ses dires, L’AJBEF apparait comme l’instrument à la fois de sécurisation et de stabilisation de l’activité bancaire. « Qui dit droit dit aussi interprétation, parce qu’en cas de contentieux, vous êtes devant les tribunaux et ces juristes qui sont membres de l’AJBEF assurent la défense des banques devant les juridictions.

Vous comprenez aisément que leur rôle est extrêmement important et ils n’ont pas le droit de se tromper. Je dis toujours aux juristes des banques, vous n’avez pas le droit à l’erreur. Le droit à l’erreur peut être fatal », a averti les membres de l’AJBEF. Selon lui, quand on est juriste dans une banque, on ne peut pas faire de l’amateurisme. Après avoir mis l’accent sur l’étendue des missions confiées aux juristes dans le système bancaire, Moussa Alassane Diallo a indiqué que cette conférence de presse participe à la préparation des journées de l’Association africaines des juristes de banques et établissements financiers devant se tenir au Mali en avril 2017.

A sa suite, le président de l’Association malienne des juristes de Banques et établissements financiers (Ajbef), Abdoulaye Amara Touré a souligné que l’objectif de l’Ajbef est de réunir les juristes de banque, exerçant ou ayant exercé une responsabilité juridique effective dans un établissement bancaire ou assimilé, de resserrer les liens et échanger des informations entre les membres de la profession et en dehors d'eux ; d’accroître leur compétence, de débattre et faire connaître les opinions de la profession bancaire sur tous points de droit et de faciliter le développement des contacts confraternels. A l’en croire, le bureau de l’AJBEF a mené plusieurs activités dont les sessions de formations organisées gratuitement au niveau des Banques et les Etablissements Financiers en fonction des thèmes proposés mais ceux proposés par les différentes Institutions.

Comme perspective, L'AJBEF MALI, créer en 2008, compte organiser des séminaires de formation à l'attention de ses collaborateurs de la banque, aux auxiliaires de justice, la presse et autres acteurs du droit, sur les questions relatives au droit bancaire. Il a signalé que l'assemblée générale de l'AJBEF, au sortir des journées de Ouagadougou en 2016 a accepté l'invitation de l'antenne malienne, à tenir les journées 2017 à Bamako en début avril. « La profession bancaire a validé cette proposition, et attend la mise en place d'un comité d'organisation qui lui fera des propositions pour assurer une bonne organisation de l'évènement », a-t-il précisé.

L'association Malienne des juristes de Banques et établissements financiers (AJBEF) compte plus 70 membres. Elle est dirigée par un bureau de 13 membres avec un mandat de trois ans renouvelable. Elle compte une soixantaine d'adhérents, tous des Banques et Etablissements Financiers.

Aguibou Sogodogo

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here