Médias : Madoussou Kéita, une réalisatrice de la RTI1, à Renouveau Télé

La direction générale du groupe de presse “Renouveau” a reçu le 24 août dans ses locaux à Missabougou une réalisatrice et présentatrice à la première chaîne, Radiotélévision Ivoirienne (RTI 1), Madoussou Kéita. Avec le personnel, l’hôte du jour a eu droit à une visite guidée des lieux et des échanges enrichissants avec la direction.

En séjour au Mali, une réalisatrice et présentatrice à la première chaîne de Radiotélévision ivoirienne (RTI-1), Madoussou Kéita a effectué mercredi dernier une visite de courtoisie dans les locaux de la nouvelle chaîne de télévision du “Groupe Renouveau”, Renouveau TV. Il s’agissait, pour notre consœur de la Côte d’Ivoire, de s’enquérir des conditions de travail et partager ses expériences avec la jeune équipe qui se donne à fond pour offrir aux téléspectateurs un programme de proximité.

Après l’accueil par les responsables, Madoussou Kéita a eu droit à une visite guidée des lieux. De la salle de rédaction, au box de montage en passant par la régie et les deux studios, l’hôte du jour a pris connaissance du fonctionnement technique de la RTV.

Souhaitant la bienvenue à l’hôte du jour, le promoteur associé du “Groupe Renouveau” a expliqué un peu l’aventure du groupe à Madoussou Kéita. Selon lui, le rêve a commencé en 2002, lorsque deux jeunes ont décidé de lancer un journal régional “Le Balanzan”.

Ce journal, par la suite est devenu l’Indicateur du Renouveau devenu très rapidement un quotidien avec sa propre imprimerie. “Le Débat” et le magazine féminin “Défit de femme” vont suivre. L’autre exploit du groupe, affirmera son responsable, a été en 2013 le lancement de Renouveau FM. En synergie, ses structures ont donné naissance à la radio Nyéléni FM à Ségou…

S’agissant de la nouvelle chaine privée lancée y a moins d’un an, le promoteur associé a expliqué qu’elle s’est engagée à donner un programme particulier aux téléspectateurs maliens et partout dans le monde, à travers des débats thématiques, des émissions de divertissement, des téléréalités, des magazines, des reportages et surtout d’information continue.

La visiteuse a félicité la direction pour avoir créé une complicité positive entre les agents. “En 1986, nous avons lancé la RTI-1 avec dix éléments. Notre équipe était aussi jeune. C’est d’ailleurs pourquoi on nous appelait la NG10 (Nouvelle génération 10) et bien attendu avec toutes les difficultés. Mais aujourd’hui les téléspectateurs parlent de RTI-1”, a-t-elle expliqué.

Madoussou Kéita a conseillé des émissions de proximité dans les régions, la réalisation d’émissions en direction de toutes les sensibilités sociales.

Bréhima Sogoba

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here