Trouble à l’ordre public : Manifestations pro Ras Bath : 18 non coupables, un condamné

Une personne condamnée à six mois de prison avec sursis et 18 autres reconnues non coupables, c’est le verdict du procès des manifestations pro Ras Bath, qui ont fait un mort, des blessés et des dégâts matériels énormes causés au tribunal de la Commune IV, le 17 août.

Interpellés le 17 août, les 19 manifestants de soutien à Ras Bath ont été jugés hier au tribunal de première instance de la Commune IV du district de Bamako. Accusés de trouble à l’ordre public, 18 personnes d’entre elles ont été reconnues non coupables, faute de preuves. Un manifestant a été condamné à six mois de prison avec sursis avec une amande de vingt mille francs CFA (20 000 F CFA). Le seul motif de sa condamnation, selon les avocats de Ras Bath, qui ont assuré leur défense, est d’avoir reconnu être venu au tribunal pour soutenir RAS Bath. Une décision que le collectif des avocats du chroniqueur n’apprécie guère.

« Nous avons eu en face de nous un juge jeune, compétent qui a fait preuve d’indépendance de tout sauf la loi. Il a pris une décision qui, pour moi, est sage qui me conforte dans ma vision d’une justice indépendante et une magistrature qui s’assume également. On est tombé sur un juge compréhensif sur les éléments de fait. Il a compris que les 18 personnes interpellées n’avaient pratiquement rien à se reprocher. Mais le seul point d’ombre dans l’affaire est la condamnation avec sursis, au seul motif, je pense, qu’il a reconnu d’avoir été aux manifestations de soutien à Ras Bath au tribunal. Comme si soutenir Ras Bath est une infraction à part. Peut-être il y a lieu d’ajouter un nouvel article dans le code pénal », a ironisé Me Abdourahamane Touré, membre du collectif des avocats de Ras Bath.

Rappelons que les manifestations du 17 août ont fait un mort, plusieurs blessés et d’énormes dégâts matériels.

Maliki Diallo

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here