A cause de la situation du pays : IBK annule son congé annuel

Le président de la République, Ibrahim Boubacar Kéïta, tout comme le Premier ministre, Modibo Kéïta, ont décidé de ne pas observer leur congé annuel cette année, préoccupés par la situation du pays. En plus d’un calendrier chargé.

La raison la plus évoquée, c’est parce que le président de la République et le Premier ministre sont très préoccupés par la situation du pays. Mais il existerait deux autres raisons. D’abord, parce que le chef de l’Etat est en train de préparer aussi le troisième anniversaire de son investiture à la magistrature suprême. Rappelons qu’il a été élu en 2013 avec plus de 70% des voix des électeurs.

Selon nos informations, le Président IBK s’adressera à la Nation à travers un message pour retracer le bilan des trois ans de son mandat, notamment les progrès réalisés dans plusieurs domaines, à commencer par les réformes au sein des forces armées et de sécurité, les infrastructures, la santé, l’éducation, le sport, la culture, le tourisme. Sans oublier les secteurs industriels. Ensuite, après le 3ème anniversaire de son investiture, le Président IBK s’attèlera aux préparatifs de la fête de l’indépendance, qui sera célébrée le 22 septembre prochain. C’est dire que le chef de l’Etat a un programme très chargé.

Il est nécessaire de rappeler que les membres du gouvernement ont bénéficié de congés annuels cette année. Ainsi, une dizaine de ministres du premier groupe ont regagné leur poste, le mardi 23 août dernier, après deux semaines de congés. La deuxième vague est partie également en congé le 23 août jusqu’au 6 septembre prochain. “Nous avons fait en sorte que le quorum pour la tenue du Conseil des ministres puisse être atteint. Cela, pour que les activités gouvernementales ne soient pas interrompues. A mon avis, je ne pense pas que le président de la République ira en congé parce qu’il est trop pris ces derniers temps avec deux activités majeures. Il s’agit de l’anniversaire de son investiture et la fête de l’indépendance” nous a confié l’un des membres du gouvernement.

A.B. HAÏDARA

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here