Avec plusieurs sous-traitants maliens non payés dans le cadre de la finition des travaux de l’ex hôtel de Babani Sissoko : L’entreprise marocaine Itqane Développement devant les tribunaux

C’est l’entreprise marocaine Itqane développement qui a été  bénéficiaire du marché   de finition des travaux de l’ex hôtel du milliardaire Babani Sissoko pour un peu plus de 5 milliards de Fcfa. Mais voilà que plusieurs entreprises maliennes engagées par cette société marocaine comme sous-traitantes, courent depuis environ une année derrière leur argent, après avoir honoré sur le chantier leur part de contrat. Ces révélations ont été faites le weekend dernier par M. Sega Konaté qui se dit être parmi les victimes de cette société marocaine. C’était au cours d’un point de presse à la Maison des jeunes de Bamako.

Selon le conférencier, ce sont environ une demi-dizaine d’entreprises qui  ont été flouées par l’entreprise marocaine Itqane Developpement. Dans le lot figure bien évidemment  l’entreprise de Séga Konaté spécialisée dans les travaux de construction. Cette entreprise, à en croire son premier responsable, a effectué des travaux de plus de 30 millions de Fcfa pour Itqane Développement. Même si l’entreprise marocaine  a fait des efforts pour éponger l’ardoise, sa société est en train de courir derrière un reliquat d’environ 5 millions de Fcfa depuis une année, a-t-il laissé entendre.

“Au début des travaux, on était convenu qu’aussitôt après les réalisations sur le chantier, Itqane développement devait nous rembourser. Mais voilà qu’une année après, nous courons derrière notre argent “ a regretté M. Konaté. Selon lui, il était obligé d’engager un avocat pour poursuivre la société Itqane développement devant les juridictions compétentes du pays.   “Mais lorsque la société marocaine a su que nous allions engager la procédure judiciaire, elle a aussitôt rapatrié tous ses cadres et aujourd’hui il n’y a que des techniciens sur le chantier. Et nous n’avons aucun interlocuteur” a déploré le conférencier. Ce n’est pas tout ! M. Konaté d’ajouter que pour faire beaucoup plus de profit sur ce juteux contrat de 5 milliards de Fcfa, Itqane Développement se passe des ouvriers maliens  et va en recruter jusqu’en Guinée Conakry voisine. “On nous a toujours appris  que dans un pays, lorsque le bâtiment marche tout marche. Mais malheureusement, avec de telles situations, ce n’est pas le cas dans notre pays, car les entreprises maliennes, aussi bien que la main d’œuvre malienne, ne profiteront pas de cet investissement colossal” a-t-il déploré.

En tout cas, M. Séga Konaté s’est dit convaincu que de tels comportements de la part d’Itqane Développement ne font que ternir l’image du Royaume chérifien auprès de la population malienne. “Nous ne pouvons pas comprendre que malgré les efforts déployés  par le Roi du Maroc pour notre pays dans différents domaines, une entreprise marocaine se permette de traiter les Maliens de la sorte.  C’est pourquoi, nous invitons les autorités marocaine  et malienne à s’investir afin que les sous-traitants de l’entreprise Itqane développement  au Mali puissent être remis dans leurs droits et dans les plus brefs délais. Et de faire en sorte que cette société recrute la main d’œuvre malienne à la place des Guinéens ” a conclu le conférencier.         

              Kassoum THERA


Maliweb

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here