Coupe du Sommet Afrique-France : ” L’enjeu de cette compétition est très symbolique car plus qu’une compétition entre les équipes, il est de haute portée sociale “, dixit Mme Kéïta Aminata Maïga

Le lancement  de la Coupe du sommet Afrique-France  s’est effectué  le dimanche 21 août dernier, au Stade Mamadou Konaté. Le coup d’envoi a été donné par la Première dame, Mme Keita Aminata Maiga, marraine de la compétition, en présence d’Abdoullah Coulibaly, président du Comité national d’organisation du sommet Afrique-France, d’Emmanuel Facro, 1er conseiller  de l’Ambassade de France et de plusieurs responsables sportifs du pays. 

C’est dans une ambiance festive que s’est déroulée la cérémonie de lancement de la Coupe du sommet Afrique-France, une compétition qui a pour objectif de susciter un engouement populaire autour du Sommet et de faire des valeurs du sport l’un des vecteurs de la réconciliation, de la stabilisation et de la paix dans notre pays. C’est sur l’allocution de Abdoul Kader Sidibé, maire de la commune III du district de Bamako, que l’événement a débuté. Il a souhaité la bienvenue dans sa commune à l’ensemble des membres du gouvernement et aux corps diplomatiques accrédités au Mali.  Avant de souligner que la tenue du sommet Afrique-France au Mali sera une occasion pour les autorités de montrer que notre pays est sur la voix de la stabilisation.

Son intervention a été suivie par celle d’Emmanuel Farco, 1er conseiller de l’Ambassade de France au Mali, qui a d’abord remercié les membres du Comité national d’organisation du sommet Afrique-France et en particulier son président qui travaille d’arracher pied pour que cet événement soit une réussite. Avant de souligner que ce sommet est particulièrement symbolique car il doit être un symbole de l’amitié fraternelle qui unit le Mali, la France et l’ensemble du continent africain.

Quant au président du Comité national d’organisation, il a évoqué que ce n’est pas par hasard que le choix est porté sur ce stade Mamadou Konaté pour abriter cette compétition. Ce stade a abrité les deuxièmes jeux de l’Afrique de l’ouest, ce qui est entièrement symbolique pour l’unité des peuples africains. Il a aussi précisé que le Sommet n’est pas pour quiconque, mais pour le peuple malien. C’est donc en unissant nos forces que nous pourrons faire de ce sommet une réussite. Il a conclu ses propos en remerciant la France qui a cru en le peuple du Mali pour l’organisation de ce Sommet et inchallah nous relèverons ce défi.La Première dame, Mme Keita Aminata Maïga, a souligné qu’elle est très heureuse d’être la marraine de cette compétition. Elle a aussi précisé que le choix du Mali pour organiser le Sommet est une réelle opportunité pour notre pays de consolider le processus de paix et renforcer d’avantage les liens d’amitié, de fraternité et de coopération entre les peuples d’Afrique. ” L’enjeu de cette compétition est très symbolique car plus qu’une compétition entre les équipes, il est de haute portée sociale “, dira-t-elle.

Un match de gala entre les anciens joueurs a clôturé la cérémonie. Cette rencontre s’est soldée par un match nul, 1 but partout. Les deux buteurs sont Soumaila Coulibaly et Arouna Diarra.                                                                          

 Mohamed Traoré


Maliweb

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here