Le premier ministre Modibo Keïta après les finales de la 46eme édition de la coupe du Mali de basketball : “Le vrai gagnant de ces finales a été la jeunesse malienne, de Kayes à Kidal “

Le Stade Malien de Bamako a remporté, le samedi 20 août dernier au Palais des sports de Bamako, les trophées de la 46ème édition de la coupe du Mali de basketball dans les deux catégories (Messieurs et Dames) en battant respectivement l’AS Police et l’Attar Club de Kidal. Les deux finales étaient présidées par le Premier ministre, Modibo Keïta, en présence de Me Jean Claude Sidibé, président de la Fédération malienne de basketball et de plusieurs membres du Gouvernement dont Housseini Amion Guindo, ministre des Sports.

La rencontre des hommes jouée en première heure a été remportée par les poulains de Kaba Kanté (Stade malien) face aux champions en titre du Mali (As Police) par le score de 66-64, alors que l’équipe féminine du Stade remportait sur le fil sa finale par 69-64 devant l’Attar Club de Kidal. Rappelons qu’avec ces trophées, le Stade Malien de Bamako vient de remporter son 8ème trophée en 37 éditions chez les dames et son 22ème trophée en 46 éditions chez les hommes.

Les deux équipes masculines de cette finale rêvaient chacun de remporter ce trophée. D’une part le Stade Malien voulait le faire coûte que coûte pour sauver sa saison et de l’autre les policiers ambitionnaient de réaliser le doublé coupe-championnat. Au finish, ce sont les Blancs de Bamako (Stade Malien) qui l’a remporté face aux policiers par le score de 66-64. La deuxième rencontre de la soirée a tenu toutes ses promesses car les deux équipes féminines ont montré aux amoureux de la balle au panier tout leur savoir-faire, à travers des gestes techniques très appréciés. Malgré la résistance des Kidaloises, les Stadistes, très engagés, ont eu le dessus, gagnant successivement tous les quatre quart-temps : 20-14, 40-23, 56-37 et 69-64 soit 5 points de différence.

Après les rencontres, le Premier ministre, Modibo Keita, à tenu à rendre un vibrant hommage à la Fédération malienne de basketball, au ministère des Sports et au Comité national olympique et sportif du Mali (Cnosm) pour leurs efforts dans le développement des sports dans notre pays. Il a aussi précisé que le spectacle a été captivant et les deux rencontres se sont déroulées dans une atmosphère conviviale, chacune des quatre équipes manifestant des passions sportives. ” Le vrai gagnant de ces finales a été la jeunesse malienne, de Kayes à Kidal”, a-t-il fait entendre.

Il a conclu ses propos en appelant l’équipe nationale féminine qui participera à l’Afrobasket U18, du 26 au 3 septembre prochain en Egypte, à se surpasser pour nous ramener une nouvelle fois le titre continental afin que le drapeau malien flotte encore sur le toit du continent. Et le gouvernement mettra tout à la disposition de l’équipe pour la réussite de cette mission. Comme récompense, Orange-Mali, sponsor officiel de la Fédération malienne de basketball, a offert un chèque géant de 500 000 Fcfa à chacun des vainqueurs. Mohamed Traoré

Mme Djilla Aïssata Diallo, presidente de la section basket-ball du stade malien de Bamako

” Nous sommes très heureux d’avoir remporté ces trophées “

Je tiens d’abord à remercier les joueurs, les joueuses et leur encadrement pour leurs efforts. Nous sommes très heureux d’avoir remporté ces deux trophées pour sauver notre saison. Nous avons appelé les supporters pour qu’ils puissent venir pousser notre équipe à la victoire et ils l’ont fait. On va essayer de travailler désormais pour gagner encore plus.

Le vice-président du Stade Malien de Bamako, Youssouf Traoré dit Bani de déclarer : «Nous sommes très heureux d’avoir remporté ces trophées pour sauver notre saison. Je félicite les joueurs, les joueuses et les staffs pour leur travail remarquable. Après ces trophées, notre objectif est maintenant d’aller le plus loin possible dans les compétitions africaines. Et on va tout mettre en œuvre pour atteindre ces objectifs».

Mohamed Traoré

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here