Au Maroc pour saluer le Chérif de Nioro et demander de bénédictions : Karim Keita répondra à l’appel de Dieu à partir de ce

Depuis deux décennies, l’Assemblée Nationale du Mali organise un tirage au sort pour envoyer des parlementaires à la Mecque. Le choix de cette année est tombé sur Karim Keita de la Commune II, Belco Bah de Niono, Belco Samasékou de Mopti et Mamadou Lamine Djiguinè de la Commune VI du district de Bamako. S’y ajoute Logona Traoré du personnel de l’Assemblée Nationale.

Le premier cité, qui ne s’y attendait pas, a accepté, malgré son agenda chargé, d’aller répondre à l’appel de Dieu.

Avant d’emprunter la route des lieux saints de l’islam, Karim Keita a jugé nécessaire d’aller au Maroc pour saluer le grand Cheick des hamallistes et lui demander par la même occasion des bénédictions afin que la route du pèlerinage (avant, pendant et après) soit un succès et un bonheur partagé.

En outre, le Président de l’Assemblée Nationale, qui n’a pas eu la chance du tirage au sort, a décidé, lui aussi, d’aller accomplir le pèlerinage 2016 à ses propres frais. Aussi, a-t-il demandé pardon la semaine dernière, au cours d’une session plénière, aux parlementaires, lesquels ont manifestement accepté cette demande à travers des bénédictions.

Assemblée Nationale

Mody Fofana de l’ADEMA démissionne au profit du groupe parlementaire APM

A l’approche de la session d’octobre 2016, communément appelée « session budgétaire », la recomposition du bureau de l’Assemblée Nationale se précise avec des démissions par-ci et des exclusions par-là. Sans oublier les décès.

C’est ainsi que l’on observe le départ par voie d’huissier de l’honorable Mody Fofana de Diéma, du groupe parlementaire ADEMA, au profit du groupe parlementaire APM (Alliance pour le Mali). Ce même groupe vient d’exclure quatre députés de ses rangs. Ils sont tous membres du parti ADP-Maliba, une formation politique qui excelle ces derniers temps dans la déloyauté.

Litige foncier en commune I

Le Maire Adama Sangaré très serein

Depuis quelques jours, un litige foncier fait la « Une » de certains journaux. Il s’agit du TF N°.5606, inséré au livre foncier de la Commune I du district de Bamako, précisément à Sotuba. Ce titre foncier est revendiqué par les héritiers de feu Tièmoko Coulibaly. C’est une affaire, pour ceux qui ne le savent pas, qui date de l’ère Konaré.

Le Maire actuel, Adama Sangaré a donc hérité de cette situation, qui a suivi toutes les procédures en la matière, avant que la Mairie du District ne délibère, nous a-t-on dit, sur la question. Ce qui a fait dire à un conseiller, très au parfum de l’affaire, que le maire Adama Sangaré est serein et qu’il ne se reproche rien.

Affaire à suivre.

Affaire Ras Bath

19 inculpés pour rien

Les manifestants arrêtés au cours de la marche de soutien à Ras bath ont comparu le jeudi 25 aout, au Tribunal de Première instance de la Commune IV du district de Bamako. Les 19 inculpés pour « trouble à l’ordre public et saccages du Tribunal… »l ont tous été libérés.

Parmi eux, 18 manifestants reconnus non coupables, un seul condamné à six mois de prison avec sursis et au payement d’une amende de 20.000FCFA.

C’est dire qu’ils ont été accusés pour rien, dans la mesure où leur culpabilité n’a pu être prouvée à la barre.

Cependant, il demeure un procès pédagogique pour montrer que nul n’est au dessus de la loi.

Maintenant, il va falloir enquêter pour trouver les vrais fautifs et surtout celui ou ceux qui ont tué, malheureusement, un manifestant.

Rassemblées par Chahana Takiou

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here