Foot féminin, championnat national : Super lionnes, les grandes équipes ne meurent jamais

Les grandes équipes ne meurent jamais, dit l’adage. Les Super Lionnes d’Hamdallaye viennent de le prouver en battant 1-0 le Réal en ouverture de la 11è journée du championnat national. L’unique but de la rencontre a été marqué par Sirantou Traoré (45ème min+1). Alors que tout le monde la voyait au bord du gouffre après son retentissant échec en Coupe du Mali face à l’USFAS (1-0), l’équipe du président Papa Séyan Keïta vient de prouver le contraire en signant deux victoires pleines d’autorité.
Lors de la 10ème du championnat, elle a surclassé Saramaya de Kati battu 9-0 devant son public et jeudi dernier, les Lionnes ont remis ça cette fois face à l’un des favoris du championnat, le Réal dominé 1-0. Ceux qui pensaient que les Super Lionnes sont mortes sont donc prévenus : Aminata Sacko et ses coéquipières restent en course pour le titre de championnes du Mali et il faudra compter avec elles jusqu’au bout
Jeudi, ce choc avec le Réal a démarré de façon timide pour les joueuses d’Hamdallaye. D’entrée de jeu, ce sont les Réalistes qui prendront la direction des opérations, avant de sonner la première alerte par la canonnière Assétou Traoré dont la frappe terminera sa course dans les gants de la portière Adoudou Konaté (6è min).
Dans la foulée, l’internationale, Hawa Tangara obtient la balle de l’ouverture du score pour le Réal, mais ne parvient pas à cadrer (12è min). Après ces deux occasions, le public n’aura rien à mettre sous la dent jusqu’à la 41ème minute, moment que choisiront les Lionnes pour répliquer. Bien servie par une partenaire, Coumba Ouattara envoie une frappe puissante qui survole la cage de la gardienne, Kounta Kanté (41è min). Ce ne sera que partie remise pour l’équipe d’Hamdallaye qui débloque le tableau d’affichage dans les arrêts de jeu grâce à Sirantou Traoré suite à un bon service d’Aïssata Traoré (45ème+1 min). Un véritable coup de massue pour le Réal qui croyait tenir le bon bout.
A la reprise les protégées de N’Dibo Konaté reviennent avec un nouveau visage, à l’image de Hawa Tangara qui se débarrasse des ses gardes du corps, avant de buter sur la gardienne adverse (48è min). Quelques minutes plus tard, Binta Diarra ‘’La Vielle’’ s’essaye à son tour. La joueuse à tout faire du Réal expédie un missile qui s’écrase sur la barre transversale, alors que Adoudou Kanté était battue (49è min). Assétou Traoré n’aura pas plus de réussite que sa coéquipière (53è min). Pour maintenir la pression sur les Lionnes, le coach réaliste décide d’injecter du sang neuf dans son effectif en intégrant Rokiatou Sidibé et Fanta Sangaré. Malheureusement pour lui, ces changements ne permettront pas à son équipe de refaire son retard et c’est sur le score d’un but à zéro que sera sifflée la fin du match.
«Je ne sais pas ce qu’elles avaient aujourd’hui, mais très franchement je n’ai pas reconnu mon équipe. Les filles ont été absentes dans cette rencontre. Je suis vraiment déçu de leur prestation», martèlera l’entraîneur du Réal, N’Dibo Konaté qui concède ainsi sa deuxième défaite en championnat après celle de la 6è journée contre l’AS Mandé (1-0).
Pour la capitaine des Lionnes, le match a été difficile mais l’équipe a tenu bon. «Tout d’abord je tiens à féliciter mes coéquipières pour cette belle victoire. Même si on a eu que deux occasions sur l’ensemble du match, on a tenu bon, soulignera Aminata Sacko. «Le Real est une équipe très coriace et qui joue très vite. On doit continuer à travailler pour prétendre au titre de championne», ajoutera la tour de contrôle de la défense des Super Lionnes.
Grâce à ce succès, l’équipe d’Hamdallaye se hisse à la 3è place du classement avec 25 points (+44), alors que le Réal chute au 4è rang avec 24 points (+49). 24h après le choc entre les Lionnes et les Réalistes, les Amazones de la commune V se sont frottées à Santoro UFC. Sans surprise, les communardes se sont imposées largement 3-1 devant les Oranges de Djélibougou. Le leader du classement, l’AS Mandé n’a pas non plus fait les choses à moitié face à Super club sèchement battu 4-0 avec en prime un énième doublé de la canonnière Bassira Touré qui affiche désormais 32 buts à son compteur. A Kayes, l’USFAS a écrasé les Tigresses 9-0, alors que Tériya FC de San a assuré le service minimum à domicile devant Saramaya de Kati (1-0). Quant aux Tigresses de Bougouni et au FC elles se sont quittées dos à dos (1-1).

D. BAGAYOKO
Jeudi 24 août au stade Mamadou Konaté
Super Lionnes-Réal : 1-0
But de Sirantou Traoré (45ème+1)
Arbitrage d’Adama Koné assistée de Fanta I. Koné et Hamidou Traoré.
Super Lionnes : Adoudou Konaté, Aminata Sacko (cap), Djouma Kamaté, Aïssata Sidibé, Maïmouna Togola, Malado Maïga, Kadidia Koné, Sirantou Traoré, Oumou Koné, Aïssata Traoré. Entraîneur : Kouah Daryl.
Réal : Kounta Kanté, Mariam Barry, Lala Dicko (cap), Couloumba Sogoré, Kadiatou Keïta, Adja Konaré, Laya Kassambara, Binta Diarra, Lalla Traoré, Assétou Traoré, Hawa Tangara. Entraîneur : N’Dibo Konaté.

LES RéSULTATS
Super Lionnes-Réal : 1-0
Amazones CV-Santoro UFC : 3-1
AS Mandé-Super club : 4-0
Tigresses de Kayes-USFAS : 0-9
Tériya club de San-Saramaya de Kati : 1-0
Tigresses de Bougouni-Badenya de Mopti : 1-1

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here