interpellation de Ras Bath : Une occasion pour certains de régler les comptes avec le régime

Le mercredi 17 Août 2016, la jeunesse de Bamako est sortie massivement pour soutenir le chroniqueur de Radio, Mohamed Youssouf Bathily dit Ras Bath, suite à son interpellation par la justice. En prélude à son audition au tribunal de grande instance de la commune IV, il a, sur sa page facebook, publié un message dans lequel il invite la jeunesse à sortir massivement et pacifiquement pour le soutenir. Cet appel a été entendu dans la mesure où les jeunes sont sortis massivement pour manifester leur mécontentement. Malheureusement, la manifestation a vite basculé dans la violence inouïe. Lors de cette manifestation des résultats non désirés ont occasionné un mort, des blessés parmi les manifestants et des dégâts matériels importants.

La question qui mérite d’être posée est la suivante. Tous les manifestants avaient-ils les mêmes intentions ? Assurément non ! En lançant cet appel de soutien, Ras Bath lui-même ne s’attendait pas à une telle violence. Tout simplement, la manifestation a été infiltrée par des groupuscules qui avaient d’autres comptes à régler avec les autorités. Il est désormais clair que le Rasta est plus populaire que la quasi-totalité de nos hommes politiques, incapables de mobiliser autant en un temps record. Aujourd’hui, Ras Bath est considéré comme le porte étendard des ‘’sans voix’’ après la défection au profit de la mangeoire de Oumar Mariko. Il doit cette popularité rare dans notre pays à sa faculté de dire haut ce que les autres disent bas.
Cependant, même si la démocratie consacre toutes les libertés, y compris celle d’opinion, de même elle pose des garde-fous pour éviter des dérives. En tant que juriste, Ras Bath devrait savoir cela.
Mamadou Coulibaly


Maliweb

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here