Le guide spirituel Cheick Abou Djaafar Mohammad Diabaté a propos du chiisme : « Il n’y a pas de différence entre le chiisme et les autres tendances en l’islam, sauf les références »

La Maison du Partenariat Angers-Bamako a servi de cadre,  le samedi 20 août dernier à une conférence de presse animée par Imam Cheick Abou Djaafar Mohammad Diabaté, Guide de la communauté chiite du Mali. L’objectif est d’éclairer la lanterne de l’opinion publique par rapport au chiisme et de couper court aux rumeurs sans fondement islamique à l’encontre des fidèles chiites au Mali.

Cette conférence de presse organisée par l’Association Ahl BAYT-Mali avait pour thème à savoir ‘’Le Chiisme et les rumeurs sans fondement Islamique’’. Le conférencier n’était autre que le guide de la communauté chiite, Abou Djaafar Mohammad Diabaté qui avait à ses côtés le président de l’Association, Cheick A. Sangaré et plusieurs leaders religieux de la communauté chiite.

D’entrée de jeu, le conférencier a donné des précisions sur l’objectif de cette conférence de presse. « A travers cette conférence de presse, nous avons donné des éclaircissements sur notre croyance vis-à-vis de la population malienne. Nous partageons et nous croyons que Dieu est unique, que le prophète Mohammad, salut et paix sur lui est, est son messager et que le Coran est le livre saint que tous les musulmans lisent », a indiqué le guide de la communauté Chiite.

Donc, selon lui,  il n’y a pas de différence entre le chiisme et les autres tendances en l’islam, sauf les références. Ainsi selon les explications d’Abou Djaafar Mohammad Diabaté, le chiisme consiste à se conformer sur le plan idéologique, dogmatique, jurisprudentiel et moral à la ligne tracée par les membres de la famille (Ahloul Beyt) du messager d’Allah, le prophète Mohammad, lesquels ont été purifiés pleinement par Allah et débarrassé de toute souillure. Allah les a choisis comme successeurs légaux du prophète et comme autorités religieuses  infaillibles à suivre à l’instar du prophète qui fut pour les musulmans, une référence et le modèle à suivre.

Pour le conférencier le choix du thème à savoir ‘’le chiisme et les rumeurs sans fondements Islamique n’est par fortuit. Car à l’en croire, « Il y a des soi-disant sunnites qui disent que le chiites ne sont pas des musulmans. C’est pourquoi, Ils interviennent fréquemment dans certaines Radios locales pour tenter de nous jeter le discrédit, nous avons des preuves. Donc pour eux, on doit nous tuer, nous écraser », a-t-il déclaré. Il a dénoncé ces comportements malsains dont les chiites sont victimes aujourd’hui. Pour apaiser ce climat de mépris, le guide Abou Djaafar a prôné la tolérance entre les musulmans et toutes les autres croyances.

Le contexte actuel oblige, l’Imam n’a pas à  passer sous silence les actes terroristes à travers le monde au nom de l’islam. Pour lui ces actes ignobles sont injustifiables et qui ne sont en aucun cas un enseignement de la religion islamique de paix.

M. DIAKITE


Maliweb

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here