Malaise au palais de Koulouba : Le Ministre- Secrétaire général démissionnaire

96

Et de deux à la Présidence de la République du Mali. Un mois après le départ de Mme Kadidiatou dite Aya Konaré de son poste de Conseillère spéciale du Chef de l’Etat, voilà que l’on annonce celui de M. Mohamed Alhousseyni Touré, Ministre-Secrétaire général jusqu’à la semaine dernière. Selon Bamako, la rumeur, l’intéressé aurait déjà regagné l’Allemagne où réside une bonne partie de sa famille. Comme quoi il n’est pas facile de travailler au Palais de Koulouba !

Les observateurs de la scène politique malienne l’auront remarqué. Ces derniers jours, c’est l’ex-ministre Moustapha Ben Barka qui apparaît fréquemment sur le petit écran. Éphémère membre du gouvernement, il avait peu de temps intégré le cabinet présidentiel en qualité de Secrétaire général adjoint de la Présidence de la République. Il eut pour patron M. Mohamed Alhousseyni Touré, précédemment Directeur de cabinet du Chef de l’Etat, ancien Ministre. Mais, où se trouvait ce dernier ?

Officiellement, rien n’a été dit sur sa situation. C’est Bamako la rumeur qui apporta un début de réponse durant le week-end dernier, avant-hier. Selon cette rumeur, le Ministre-Secrétaire général de la Présidence de la République, M. Mohamed Alhousseyni Touré, aurait démissionné de son poste. A l’heure actuelle, l’intéressé se trouverait déjà en Allemagne auprès de sa famille. M. Touré aurait confié à des proches sa lassitude dans le travail au palais. Aussi, aurait-il indexé la forte immixtion des membres de la ”famille” du Chef de l’Etat dans ses domaines de compétences.

En tout cas, le départ de Mohamed Alhousseyni Touré survient presqu’un mois après celui de Mme Kadidiatou Konaré. Aya, selon les intimes, occupait le poste de Conseillère spéciale du Président de la République. Très proche de la ”famille”, elle était rentrée à Bamako pour, parait-il, occuper un poste stratégique laissant derrière elle sa place juteuse à la Banque Mondiale, à Washington. Lasse des promesses, elle finit par jeter l’éponge. Et depuis le 29 juillet dernier, elle est retournée à la Banque Mondiale.

Hier, c’était Mme Kadidiatou Konaré, aujourd’hui, c’est M. Mohamed Alhousseyni Touré, cela ne prouve t-il pas qu’il n’est pas facile de travailler au Palais de Koulouba ? Même l’ami Toumani Djimé Diallo avait quitté les lieux pour une villégiature en Allemagne. Décidément, il y a malaise !

Tony Camara

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here