Club d’Anglais d’Ispric : Une opportunité pour bien se former en Anglais

Il n'est pas secret pour personne qu'aujourd'hui, l’Anglais est la langue la plus importante, voire indispensable dans le monde, notamment en dans le domaine des technologies et dans le monde des affaires. Forts de cela, les administrateurs de l’Institut des sciences politiques, relations internationales et des communications (Ispric), sous le leadership du Directeur général, Mohamed Gakou, viennent de créer un Club d'Anglais dénommé, «English for executives», via le Département Ispric exécutif.
Ce club d'Anglais est une innovation qui donnera sans doute l'opportunité aux étudiants de l'Ispric, aux particuliers, aux commerçants et aussi aux hommes et aux femmes d'affaires de se former et de maîtriser l'Anglais en un laps de temps.

La cérémonie du lancement de ce club d'anglais «English for executives» du département Ispric exécutif, s'est déroulée le jeudi 25 août 2016, dans son local sur la Colline du savoir de Badalabougou. C'était en présence, du représentant du ministre du Commerce, Mahamé Dicko ; du Chef de Division de prévention, d’innovation commerciale de la Direction nationale du commerce et de la concurrence ; du Directeur général de l'Ispric, Mohamed Gakou ; du Directeur général d'Allianz-Mali, Mohamed Ji Compaoré ainsi que des invités de marque.

Pour le chef du Département Ispric exécutif, Mme Mariam Siby, l’Ispric exécutif a affirmé que dans la continuité des enseignements dispensés, les administrateurs d’Institut des sciences politiques, relations internationales et des communications (Ispric) ont pensé à mettre en place un Département dénommé, «Ispric exécutif». Ce Département, explique-t-elle, a pour mission d’œuvrer pour une dynamique d’excellence en formant des élites porteuses de solutions et d’innovations au bénéfice de nos organisations publiques et privées. «Ispric exécutif est mis en place pour répondre aux besoins des entreprises, afin de renforcer les capacités de leur personnel», a-t-elle fait savoir.

Avant d’énumérer les domaines d’intervention d’Ispric exécutif. Il s’agit, entre autres, de la communication, du management et du leadership ; des armes de victoire sur la guerre concurrentielle ; du marketing et de la gestion de la clientèle ; du secret de performance ; des Ntic ; du droit ; de la comptabilité. Elle ajoutera que «Ispric exécutif» a aussi ses programmes de formation, notamment les formations courtes et les formations sur mesure.

S’agissant des formations courtes, Mme Siby éclaire que «ces formations intensives, d’une durée de trois (3) ou cinq (5) jours, permettent aux participants de diversifier, de renforcer leurs compétences dans différents domaines. Elles conjuguent l’apport des connaissances théoriques les plus récentes et leur mise en ouvre opérationnelle». Quant aux formations sur mesure, elle détaillera qu’elles seront organisées à la demande d’une entreprise, d’une administration ou d’une organisation (associations, syndicats, groupes professionnels) et se déroulera dans le local du demandeur ou au sein de l’Ispric.

Prenant la parole, Mme Coumba Bâ, Chargée de communication et de mobilisation de ressources à ONU Femmes Mali et l’une des formateurs du Club d’Anglais, a développé le concept du club «English for exécutives» qui s’articule, entre autres, comme suit : être manager, signer la charte, remplir le bulletin d’adhésion et surtout, être disponible. Pour elle, à travers ses petites expériences à l’étranger, beaucoup de nos citoyens ont de peur de l’Anglais. «Il ne faut pas avoir la trouille. Alors, ici au niveau de ce Club, nous aurons des experts en la matière pour dispenser des formations en toute simplicité. C’est pourquoi, nous demandons aux gens de venir s’inscrire pour bénéficier de ce magnifique Club pour apprendre l’Anglais», a-t-elle conseillé. Il est à préciser que Mme Coumba Bâ sera accompagnée par Mme Aye Dicko, Mody Camara et Habib Diaw pour l’animation du Club.

Le DG de l’Ispric, Mohamed Gakou, a souligné que ce Club d’Anglais a été créé à la suite de certains constats. «L’Anglais est de nos jours un impératif pour l’épanouissement de tout manager. En effet, c’est la langue déterminante pour l’aboutissement des transactions commerciales et financières avec les partenaires anglophones», a-t-il estimé. C’est pourquoi, ajoute-t-il, «Ispric exécutif» a jugé bon de créer ce Club d’Anglais d’un tout nouveau genre. À ses dires, ce Club permettra indubitablement aux étudiants de l’Ispric d’avoir un niveau très élevé en Anglais ainsi qu’aux particuliers, aux commerçants et aux hommes et femmes d’affaires qui viendront s’inscrire pour bénéficier des opportunités du Club.

Quant au représentant du ministre du Commerce, Mahamé Dicko, Chef de Division de prévention, d’innovation commerciale de la Direction nationale du commerce, et au DG d’Allianz Mali, Mohamed Ji Compaoré, ils ont affirmé que la langue anglaise est aujourd’hui indispensable dans les affaires. Ils ont salué cette initiative jugée salvatrice d’Ispric et donné l’assurance de leur accompagnement dans cette nouvelle aventure.

Seydou Karamoko KONÉ

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here